Bibliothque dramatique de Monsieur de Soleinne, 2

Administration de l'Alliance des arts, 1844
 

 - 

.

-

376 - Les livres vendus devront tre collationns sur place, dans les 24 heures de l'adjudication. Pass ce dlai, ou une fois sortis de la salle de vente, ils ne seront repris pour aucune cause.
176 - Bonaparte au Caire ou Mmoires sur l'expdition de ce gnral en Egypte, avec des dtails curieux et instructifs sur cette intressante partie du globe, par un des savants embarqus sur la flotte franaise ( Laus de Boissy). Paris, jTault, an vu, in-8, portr. de Bonaparte, vf, dent. Thouvenin. On y trouve : Zlis ou Falcour ou Bonaparte au Caire, Ov 2235.
150 - Ibid,, líuaitlt, 1775. La Folle Journe, ou le mariage de Figaro, Comdie en 5 actes, en prose, par le mme.
46 - Seneuze, 1694, in-12, fig. de F. Erlinger, vm 1551. Thtre philosophique sur lequel on reprsente par des dialogues dans les champs Elises les philosophes anciens et modernes, et o l'on rapporte ensuite leurs opinions, leurs rparties, leurs sentences et les plus remarquables actions de leur vie.
16 - Il a quelques talents pour le jeu du thtre; Et, pour en bien parler, c'est un bouffon plaisant, Qui divertit le monde en le contrefaisant. Ses grimaces souvent causent quelques surprises; Toutes ses pices sont d'agrables sottises.
298 - On y trouve : Une Soire chez M. de Peyronnet, ou le 16 avril, se. dram. v. ; le Congrs des ministres, ou la Revue de la garde nationale, scnes historiques, v. ; la Censure, se. hist., v. 2771. Rome, Londres et Paris, Scnes contemporaines (en prose), par GRE de Saint-Maurice.
17 - ... d'en ! faire une seconde qui est capable de le faire devenir fou, ds qu'elle aura veu le jour ; tant pour la manire dont elle y doit estre mise, que pour le sujet de la pice.
78 - Boissy.) sur les Mmoires anecdotes de M. Duliz, et la suite de ses aventures , aprs la catastrophe de celle de Mademoiselle Plissier, actrice de l'opra de Paris (par Desforges, comdien). Londres, Samuel Harding, 1741, in-12, parch, vert.
25 - Lopez, 1676. Le sonnet au lecteur qui prcde cette singulire tragdie mrite d'tre cit, parce qu'il renferme, sous une forme mystrieuse et allgorique, les principaux traits de la vie de l'auteur : Le barbare Destin qui me livre la guerre Et qui me fait courber sous le poids de ses fers M'a fait natre potc errant par l'univers Au son des doux accens que le Parnasse enserre.
179 - Mmoires de M. le duc de Choiseul, ancien ministre de la marine, de la guerre et des affaires trangres, crits par luimme et imprims sous ses yeux, dans son cabinet, Chanteloup en 1778.