Mmoires de la Socite archologique de l'Orlanais, 12

Gatineau, Libraire, 1873
 

 - 

.

-

18 - Il suffit de remarquer, dans les interrogatoires que nous publions, que les dngations sont presque toutes identiques, comme si elles taient dictes d'aprs un formulaire convenu, qu'au contraire les aveux sont trs diffrents, varis de circonstances spciales, souvent trs naves, qui leur donnent un caractre particulier de vracit.
18 - ... naves, qui leur donnent un caractre particulier de vracit. Le contraire devrait avoir lieu si les aveux avaient t dicts ou arrachs par les tortures : ils seraient peu prs semblables, et la diversit se trouverait plutt dans les dngations.
3 - Loiseleur pense qu'un grand intrt religieux et social a prsid la suppression de la milice du Temple. Ce qui fait encore la difficult aujourd'hui, ce n'est ni la rgularit de la procdure, ni l'intgrit des commissaires pontificaux, ni mme la culpabilit de la majorit des accuss : c'est la solidarit de l'ordre entier dans les crimes imputs un grand nombre de ses membres ; c'est aussi et surtout la dtermination exacte de la doctrine hrtique dont ces crimes paraissent...
358 - La Maison-Carre de Nmes est en contre-bas du sol, dans l'axe de la voie publique. On ne l'a pas dmolie pour niveler le sol, ou maintenir la direction d'une rue. A Avignon, il ya des remparts inutiles qui s'lvent entre le Rhne et la ville ; mais ces remparts sont du XII l
41 - ... serait substitu lui. Un des frres de Toscane dposa avoir entendu enseigner au Temple que ce larron, aprs le coup de lance, aurait demand pardon au vrai Dieu de s'tre fait passer pour lui. Raison pour laquelle le matre qui s'arrogeait le droit de donner l'absolution aurait dit : Je prie Dieu qu'il vous pardonne vos pchs, comme il les pardonna Marie-Madeleine et au larron qui fut mis en croix. Le catharisme n'apparat toutefois en cette thologie trouble qu'au milieu...
373 - ... de par nous ou nos gens sur lesdiz de l'Universit, ne sur aucun d'iceulx. Sy vous mandons et chacun de vous si comme lui appartiendra que ces prsentes faictes lire et publier solempnellement, son de trompe et par toutes autres manires accoutumes en notre dicte ville d'Orliens s lieux accoutumez, ce que aucun nait cause dy.
548 - C'est par allusion cette ide qu'un masque se voit quelquefois auprs des Gnies de la mort, sur les sarcophages et sur des pierres graves. Enfin les attributs de la navigation groups autour d'un cippe semblent faire allusion, soit la traverse du Styx, soit plutt au voyage vers les les Fortunes, sjour des mes aprs la mort. Au milieu des ides de sensualisme et de profonde corruption , il y aurait comme un reflet de la croyance l'immortalit de l'me. Ce ne serait...
87 - J'y ai joint quelques notes. tous les princes qui ont exerc la souverainet, au mpris des droits de la famille d'Ali, que pour des usurpateurs : ils n'admettent pas , comme beaucoup d'autres sectes des partisans d'Ali , une suite de douze imams. Les imams qu'ils reconnoissent sont au nombre de sept , et le septime est Ismal, fils de Djafar Sadek : c'est de l qu'ils se donnent eux-mmes le nom d
86 - ... de la religion savoir garder les mystres qui leur sont rvls. La crmonie de l'initiation se nomme Teznir. Ils sont diviss religieusement en quatre rites : les chamsi, les camari, les kleisi et les chemali, adorant le soleil et la lune et donnant chacun de ces astres le nom d'Emir el-Nahal (prince des abeilles) , c'est--dire prince des toiles gravitant autour d'eux comme les abeilles voltigeant autour d'une ruche.