Histoire religieuse, politique et littraire de la Compagnie de Jsus: compose sur les documents indits et authentiques

Mme. V. Pousslelgue-Fusand, 1851
 

 - 

.

-

306 - ... sous peine d'excommunication majeure encourue par le seul fait, et rserve nous et aux Papes, nos successeurs, contre quiconque oserait apporter le moindre obstacle, empchement ou dlai l'excution du prsent Bref. Nous mandons en outre, et nous dfendons en vertu de la sainte obissance, tous et chacun des ecclsiastiques rguliers et sculiers, quels que soient leur grade, dignit, qualit et condition, et notamment ceux qui ont t jusqu' prsent attachs...
182 - Pour moi, qui vois tout en ce moment couleur de rose, je vois d'ici les Jansnistes mourant l'anne prochaine de leur belle mort, aprs avoir fait prir cette anne-ci les Jsuites de mort violente, la tolrance s'tablir, les Protestants rappels, les prtres maris, la confession abolie et le fanatisme cras sans qu'on s'en aperoive.
4 - Maintenant je me suis mis au-dessus de toutes les craintes que donnent les maladies contagieuses; et, s'il plat Dieu, je ne mourrai pas de ce mal, aprs les hasards que je viens de courir. Je sors du bagne, o j'ai donn les derniers sacrements quatre-vingt-six personnes...
388 - Jsuites, s'ils apprenaient comment, dans votre lettre , vous vous exprimez sur leur sujet. (Je ne les ai point protgs tant qu'ils ont t puissants); dans leur malheur, je ne vois en eux que des gens de lettres qu'on aurait bien de la peine remplacer pour l'ducation de la jeunesse.
356 - Oui, vos temples, Seigneur, seront dpouills et dtruits, vos ftes abolies , votre nom blasphm, votre culte proscrit. Mais qu'entends-je? grand Dieu! que vois-je? Aux saints cantiques qui faisaient retentir les votes sacres en votre honneur succdent des chants lubriques et profanes!
204 - La funeste guerre de sept an n'tait point termine; une discussion qui dtournait les esprits du tableau de tant de dsastres , se prsentait fort propos. La marquise qui, en combattant le roi de Prusse, n'avait pu justifier ses prtentions l'nergie du caractre , tait impatiente de montrer , en dtruisant les jsuites, qu'elle savait frapper un coup d'Etat.
293 - , ne condamne ni la doctrine, ni les murs, ni la discipline des Jsuites. Les plaintes des cours contre l'Ordre sont les seuls motifs de sa suppression qui soient allgus , et le Pape la justifie par des exemples prcdents d'Ordres supprims pour se conformer aux exigences de l'opinion publique.
187 - ... voudrait lever toutes les oppositions qu'elle rencontre l'approche des sacrements ; le roi est pein des difficults que son confesseur lui a marques sur cet article, et il est persuad que le pape et ceux que Sa Majest veut bien consulter Rome, tant instruits des faits, lveront par leur conseil et leur autorit les obstacles qui loignent le roi de remplir un devoir saint pour lui et difiant pour les peuples.
285 - La question n'est pas de savoir si le pape ne dsirerait pas d'viter la suppression des jsuites, mais si, d'aprs les promesses formelles qu'il a faites par crit au roi d'Espagne, Sa Saintet peut se dispenser de les excuter. Cette lettre que je lui ai fait crire au roi catholique le lie d'une manire si forte, qu' moins que la cour d'Espagne ne changet de sentiment , le pape est forc malgr lui d'achever l'ouvrage.
223 - ... droit divin, au droit positif et au droit des gens; aplanissant la voie au fanatisme et des carnages horribles; perturbatives de la socit des hommes; crant contre la vie des rois un pril toujours prsent; doctrine dont le venin est si dangereux, et qui ne s'est que trop accrdite par de sacrilges effets, qu'on n'a pu voir sans horreur.