Historie du procs de Louis XVI.

L'auteru, Patris, 1814
 

 - 

.

1
1
2
4
3
27
4
38
5
39
6
68
7
81
8
85
24
308
25
319
26
320
27
326
28
327
29
365
30
375
31
378

9
92
10
97
11
105
12
107
13
113
14
117
15
135
16
147
17
158
18
168
19
181
20
194
21
212
22
222
23
229
32
390
33
398
34
401
35
404
36
409
37
433
38
434
39
435
40
436
41
437
42
464
43
470
44
471
45
474

-

369 - Je jure d'tre fidle la nation et de maintenir la libert et l'galit, ou de mourir en les dfendant.
164 - Si le Roi se met la tte d'une arme et en dirige les forces contre la nation, ou s'il ne s'oppose pas par un acte formel une telle entreprise qui s'excuterait en son nom, il sera cens avoir abdiqu la royaut.
xvi - Puisse, messieurs, un heureux accord rgner dans cette assemble, et cette poque devenir jamais mmorable pour le bonheur et la prosprit du royaume ! c'est le souhait de mon cur, c'est le plus ardent de mes vux , c'est enfin le prix que j'attends de la droiture de mes intentions et de mon amour pour mes peuples.
470 - Citoyen prsident, j'ignore si la Convention donnera Louis XVI un conseil pour le dfendre, et si elle lui en laissera le choix : dans ce cas-l je dsire que Louis XVI sache que s'il me choisit pour cette fonction je suis prt m'y dvouer. Je ne vous demande pas de faire part la Convention de mon offre, car je suis bien loign de me croire un...
63 - Aprs l'abdication expresse ou lgale, le Roi sera dans la classe des citoyens, et pourra tre accus et jug comme eux pour les actes postrieurs son abdication.
220 - Toute socit dans laquelle la garantie des droits n'est pas assure, ni la sparation des pouvoirs dtermine, n'a point de constitution.
127 - Ier ; car lorsqu'un peuple est assez lche pour se laisser dominer par des tyrans, la domination est le droit du premier venu et n'est pas plus sacre ni plus lgitime sur la tte de l'un que sur celle de l'autre.
126 - Juger un roi comme un citoyen ! Ce mot tonnera la postrit froide. Juger c'est appliquer la loi ; une loi est un rapport de justice : quel rapport de justice y at-il donc entre l'humanit et les rois ! Qu'y at-il de commun entre Louis et le peuple franais pour le mnager aprs sa trahison...
447 - Je vous ai crit , mais c'tait par la poste , et je n'ai rien pu dire. Nous sommes ici deux qui n'en font qu'un : mmes sentiments , mmes principes , mme ardeur pour vous servir.
437 - Louis , la nation franaise vous accuse. La convention nationale a dcrt, le 3 dcembre, que vous seriez jug par elle; le 6 dcembre, elle a dcrt que vous seriez entendu aujourd'hui sa barre. Vous allez entendre la lecture de l'acte nonciatif des faits. Louis , asseyez-vous.