Recherche philosophique sur l'origine de nos ides du sublime et du beau

Premiere tentative pour opposer systematiquement le sublime au beau avant la troisieme Critique kantienne, la Recherche philosophique sur l'origine de nos idees du sublime et du beau (1757) differencie deux types de plaisir et deux types de douleur, pour confronter, dans une perspective qui prefigure le dualisme freudien, deux types de passion. Sur ces fondements, se constituent une psychophysiologie qui oppose diametralement deux types de relation a autrui et au monde sensible, et une poetique de l'energie, selon laquelle les mots nous affectent davantage que les choses qu'ils representent. Parmi les pieces maitresses de ce livre, on notera la theorie de la terreur comme principe qui gouverne le sublime mais ne le produit pas, la definition de l'idee claire comme petite idee, la theorie de l'art comme tromperie raisonnee productrice d' infini artificiel .
 

Avantpropos
7
Remarque sur la prsente traduction
49
Prface de 1757
55
Du got
61
La nouveaut
77
Des passions relatives la conservation de soi
83
Du sublime
84
Effets de la sympathie sur la dtresse dautrui
90
Du lisse
161
De la variation progressive
162
La dlicatesse
163
La beaut dans la couleur
164
Rcapitulation
165
De lil
166
La grce
168
De llgant et du spcieux
169

Rcapitulation
96
La terreur
102
Le pouvoir section ajoute en 1759
111
La privation
118
Stonehenge vue du NordOuest gravure dite de Camden in Inigo
125
La magnificence
128
Les cris des animaux
134
De la Beaut
139
La proportion nest pas la cause de la beaut chez les vgtaux
140
La proportion nest pas la cause de la beaut chez les animaux
143
La proportion nest pas la cause de la beaut chez lespce humaine
144
Considrations ultrieures sur la proportion
150
La convenance nest pas la cause de la beaut
152
Des effets rels de la convenance
154
Rcapitulation
156
Jusqu quel point lide de beaut peut tre applique auxqualits de lesprit
158
Jusqu quel point lide de beaut peut tre applique la vertu
159
La cause relle de la beaut
160
Du beau dans les sons
171
Le got et lodorat
173
De la cause efficiente du sublime et du beau
175
Lassociation
176
Cause de la douleur et de la crainte
177
Picart sur les dessins de M Lebrun 2e dition augmente
178
Suite
180
Comment nat le sublime
181
Lexercice est ncessaire aux organes plus dlicats
183
Examen de lopinion de Locke concernant lobscurit
189
Des causes de la beaut du lisse
197
De la couleur
204
Exemples montrant que les mots peuvent affecter sans susciter
211
La posie nest pas rigoureusement un art dimitation
217
la critique de Burke avant 1759
223
Chronologie
230
Index
245

-