Oeuvres choisies, 2

 

 - 

.

-

180 - L'homme digne d'tre cout est celui qui ne se sert de la parole que pour la pense, et de la pense que pour la vrit et la vertu.
419 - ... d'argent, et vous ne voulez pas voir l'extrmit o vous tes rduit. Parce que vous avez toujours t heureux, vous ne pouvez vous imaginer que vous cessiez jamais de l'tre. Vous craignez d'ouvrir les yeux, vous craignez qu'on ne vous les ouvre, vous craignez d'tre rduit rabattre quelque chose de votre gloire. Cette gloire, qui endurcit votre cur...
415 - Tant de troubles affreux qui ont dsol toute l'Europe depuis plus de vingt ans, tant de sang rpandu, tant de scandales commis, tant de provinces saccages, tant de villes et de villages mis en cendres, sont les funestes suites de cette guerre de 1672, entreprise pour votre gloire et pour la confusion des faiseurs de gazettes et de mdailles de Hollande.
412 - On n'a plus parl de l'Etat ni des rgles; on n'a parl que du Roi et de son bon plaisir. On a pouss vos revenus et vos dpenses l'infini. On vous a lev jusqu'au ciel, pour avoir effac, disait-on, la grandeur de tous vos prdcesseurs ensemble, c'est--dire pour avoir appauvri la France entire, .afin d'introduire la cour un luxe monstrueux et incurable.
418 - Etat, pour faire et pour dfendre de vaines conqutes au dehors. Au lieu de tirer de l'argent de ce pauvre peuple, il faudrait lui faire l'aumne et le nourrir. La France entire n'est plus qu'un grand hpital dsol et sans provision.
411 - La personne, Sire, qui prend la libert de vous crire cette lettre, n'a aucun intrt en ce monde. Elle ne l'crit ni par chagrin, ni par ambition, ni par envie de se mler des grandes affaires. Elle vous aime sans tre connue de vous; elle regarde Dieu en votre personne. Avec toute votre puissance...
228 - Un autre dfaut de Molire, (jue beaucoup de gens d'esprit lui pardonnent, et que je n'ai garde de lui pardonner, est qu'il a donn un tour gracieux au vice, avec une austrit ridicule et odieuse la vertu.
193 - Les vers irrguliers ont le mme entrelacement de rimes que les odes; de plus, leur ingalit, sans rgle uniforme, donne la libert de varier leur mesure et leur cadence, suivant qu'on veut s'lever ou se rabaisser.
213 - Le beau qui n'est que beau, c'est--dire brillant, n'est beau qu' demi : il faut qu'il exprime les passions pour les inspirer; il faut qu'il s'empare du cur pour le tourner vers le but lgitime d'un pome, VI.
120 - Seigneur a parl, et il a appel la terre (1), surpasse toute imagination humaine. Jamais Homre, ni aucun autre pote, n'a gal Isae peignant la majest de Dieu, aux yeux duquel les royaumes ne sont qu'un grain de poussire, l'univers qu'une tente qu'on dresse aujourd'hui et qu'on...