Mmoires de l'Acadmie des sciences, des lettres et des arts d'Amiens, 2-3

 

 - 

.

-

90 - Le temps, qui change tout, change aussi nos humeurs, Chaque ge a ses plaisirs, son esprit et ses murs.
721 - Les Origines du Droit franais, cherches dans les symboles et formules du droit universel par M.
640 - En lui tait la vie, et la vie tait la lumire des hommes ; et la lumire luit dans les tnbres, et les tnbres ne l'ont pas comprise.
305 - Kumilly (1) d'Amiens, pour suivre les cours gra-tuits de la culture du mrier et de l'ducation des vers soie, dirigs par M.
69 - Irais-je , orateur mercenaire Du faux et de la vrit , - Charg d'une haine trangre, Vendre aux querelles du vulgaire Ma voix et ma tranquillit , Et , dans l'antre de la chicane...
651 - Debout, chers frres, au bord de la cristalline fontaine, amenez les hommes nouveaux qui, de la terre au rivage, viennent faire change et commerce. Qu'ils naviguent ici, chacun battant la mer nouvelle, non de la rame mais de la croix, non de la main mais du sens, non du bton mais du sacrement (1). Le lieu est petit, il est vrai, mais il est plein de grce. Le Saint-Esprit a t dirig- par un bon pilote. Prions donc, etc.
708 - Spar parmi les morts, comme les blesss mort qui sont couchs dans le spulcre, dont tu ne te souviens plus, mais qui sont retranchs par ta main.
573 - Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussire de la terre se rveilleront. les uns pour la vie ternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte ternelle.
529 - Cor l'accident qui arrive aux hommes, et l'accident qui arrive aux btes, est un mme accident ; telle qu'est la mort de l'un, telle est la mort de l'autre ; et ils ont tous un mme souffle, et l'homme n'a point d'avantage sur la bte ; car tout est vanit.