Racine et Shakespeare

Clarendon Press, 1907 - 198
 

 - 

.

-

169 - The objection arising from the impossibility of passing the first hour at Alexandria, and the next at Rome, supposes that when the play opens the spectator really imagines himself at Alexandria, and believes that his walk to the theatre has been a voyage to Egypt, and that he lives in the days of Antony and Cleopatra. Surely he that imagines this may imagine more.
7 - LE romanticisme est l'art de prsenter aux peuples les uvres littraires qui, dans l'tat actuel de leurs habitudes et de leurs croyances, sont susceptibles de leur donner le plus de plaisir possible.
165 - L'on n'a gure vu, jusqu' prsent, un chef-d'uvre d'esprit qui soit l'ouvrage de plusieurs. Homre a fait l'Iliade ; Virgile, l'Enide ; Tite-Live, ses Dcades ; et l'orateur romain ses oraisons. Il ya dans l'art un point de perfection, comme de bont ou de maturit dans la nature : celui qui le sent et qui l'aime a le got parfait ; celui qui ne le sent pas, et qui aime en de ou au del, a le got dfectueux. Il ya donc un bon et un mauvais got, et l'on dispute des gots avec...
11 - Les Romantiques ne conseillent personne d'imiter directement les drames de Shakespeare. Ce qu'il faut imiter de ce grand homme, c'est la manire d'tudier le monde au milieu duquel nous vivons, et l'art de donner nos contemporains prcisment le genre de tragdie dont ils ont besoin, mais qu'ils n'ont pas l'audace de rclamer, terrifis qu'ils sont par la rputation du grand Racine.
169 - It is false, that any representation is mistaken for reality ; that any dramatick fable in its materiality was ever credible, or, for a single moment, was ever credited.
11 - De mmoire d'historien, jamais peuple n'a prouv dans ses murs et dans ses plaisirs de changement plus rapide et plus total que celui de 1780 1823, et l'on veut nous donner toujours la mme littrature!
55 - On se croyait heureux de le voir ; on craignait de le perdre : sa perte et t la dsolation de chaque famille. Alors Idomne avoua Mentor qu'il n'avait jamais senti de plaisir aussi touchant que celui d'tre aim, et de rendre tant de gens heureux.
56 - Le vers est le beau idal dans l'expression ; une pense tant donne, le vers est la manire la plus belle de la rendre, la manire dont elle fera le plus d'effet. Je nie cela pour la tragdie, du moins pour celle qui tire ses effets de la peinture exacte des mouvements de l'me et des vnements de la vie.
35 - Nos pres, sur ce point, taient gens bien senss, Qui disaient qu'une femme en sait toujours assez, Quand la capacit de son esprit se hausse A connatre un pourpoint d'avec un haut-de-chausse.
171 - II a tort, dira l'un. Pourquoi faut-il qu'il nomme ? Attaquer Chapelain ! Ah ! c'est un si bon homme ! Balzac en fait l'loge en cent endroits divers. Il est vrai, s'il m'et cru, qu'il n'et point fait de vers. Il se tue rimer : que n'crit-il en prose ?