Mlanges religieux, historiques, politiques et litteraires, 12

 

 - 

.

-

260 - Romagnes, et je crois encore que si, d cette poque, Votre Saintet et consenti une sparation administrative de ces provinces et la nomination d'un gouverneur laque, elles seraient rentres sous son autorit. Malheureusement cela n'a pas eu lieu, et je me suis trouv impuissant arrter l'tablissement du nouveau rgime. Mes...
303 - Bienheureux ceux qui souffrent perscution pour la justice (Mat., v., 10), Nous sommes prt suivre les traces illustres de nos prdcesseurs, mettre en pratique leurs exemples, souffrir les preuves les plus dures et les plus amres, perdre mme la vie, avant que d'abandonner en aucune sorte la cause de Dieu, de l'Église et de la justice. Mais vous pouvez facilement deviner, Vnrables Frres, de quelle amre douleur Nous sommes accabl en voyant l'affreuse guerre qui, au...
261 - ... paratrait le plus conforme aux vritables intrts du Saint-Sige, ce serait de faire le sacrifice des provinces rvoltes. Si le SaintPre, pour le repos de l'Europe, renonait ces provinces qui, depuis cinquante ans, suscitent tant d'embarras son gouvernement, et qu'en change il demandt aux puissances de lui garantir la possession du reste, je ne doute pas du retour immdiat de l'ordre. Alors le Saint-Pre assurerait l'Italie reconnaissante la paix pendant de longues...
259 - Saint-Sige, malgr la prsence de mes troupes Rome, je ne pouvais chapper une certaine solidarit avec les effets du mouvement national provoqu en Italie par la lutte contre l'Autriche. La paix une fois conclue, je m'empressai d'crire Votre Saintet pour lui soumettre les ides...
178 - ... des autres, si le pape et t sujet de l'un d'eux, il et t craindre que les autres n'eussent eu de la peine le reconnatre pour pre commun, et que les schismes n'eussent t frquents.
113 - ... l'excommunication lorsqu'il violait ses serments. Sans doute la cour de Rome avait manifest une ambition usurpatrice, et les rois devaient se mettre en garde contre sa toute-puissance; mais il aurait t trop heureux pour les peuples que des souverains despotiques reconnussent encore au-dessus d'eux un pouvoir venu du ciel, qui les arrtait dans la route du crime * ; et si les Papes, au lieu de tomber...
350 - L'Avenir sur la libert des cultes et la libert de la presse, qui ont t traites avec tant d'exagration et pousses si loin par MM. les Rdacteurs, sont galement trs rprhensibles, et en opposition avec l'enseignement, les maximes et la pratique de l'Église.
228 - Il connat la sagesse humaine, toujours courte par quelque endroit ; il l'claire, il tend ses vues, et puis il l'abandonne ses ignorances : il l'aveugle, il la prcipite, il la confond par ellemme : elle s'enveloppe, elle s'embarrasse dans ses propres subtilits, et ses prcautions lui sont un pige.
182 - On se prosternait sur ses pas, on en baisait les vestiges, on le couvrait d'embrassements lui-mme. Les bannires flottaient ; les officiers, les juges s'avanaient en foule. Les Juifs n'taient pas absents de cette grande joie, portant sur leurs paules la loi de Mose.
302 - Ému de cette paternelle charit avec laquHle nous devons vriller au salut ternel de tous, nous avons rappel son esprit que tous, un jour, devront rendre un compte rigoureux devant le tribunal du Christ et subir un jugement trs-svre, et qu' cause de cela chacun doit faire nergiquement ce qui dpend de lui pour mriter d'prouver plutt l'action de la misricorde que celle de la justice.