uvres compltes de F. de La Mennais, 8

P. Daubre et Cailleux., 1837
 

 - 

.

-

116 - Dieu pour unir ses enfants dans la mme foi et dans la mme charit, nous tiendrons toujours ton unit par le fond de nos entrailles! Si je t'oublie , Église romaine , puisse-je m'oublier moi-mme ! que ma langue se sche et demeure immobile dans ma bouche, si tu n'es pas toujours la pr...
119 - ... de France n'approuve pas l'opinion de ceux qui donnent atteinte ces dcrets, ou qui les affaiblissent, en disant que leur autorit n'est pas bien tablie, qu'ils ne sont point approuvs, ou qu'ils ne regardent que le temps du schisme.
133 - C'est, disait-il, un systme qui se rduit croire le moins possible sans tre hrtique, afin d'obir le moins possible sans tre rebelle. , et il avouait que sur aucun point important il ne se sparait de J. de Maistre. Cependant il ne serait pas exact de ne voir en lui que le disciple de J. de Maistre. Ceux qui ont ni l'originalit de l'auteur de l'Essai sur l'indiffrence se sont fourvoys *. Car si Lamennais...
359 - Monseigneur, quand nous disons qu'il existe en France des maisons soumises d'une manire plus ou moins directe l'Universit, et o les enfants sont levs dans l'athisme pratique et dans la haine du christianisme ? Dans un de ces horribles repaires du vice et de l'irrligion, on a vu trente lves aller ensemble la table sainte, garder l'hostie consacre, et par un sacrilge que les lois auraient autrefois puni, en cacheter les lettres qu'ils crivaient leurs parents.
152 - L'hypothse de toutes les souverainets chrtiennes runies par la fraternit religieuse en une sorte de rpublique universelle, sous la suprmatie mesure, du pouvoir spirituel suprme; cette hypothse, dis-je, n'avait rien de choquant, et pouvait mme se prsenter la raison, comme suprieure l'institution des Amphictyons.
106 - L'glise gallicane n'eut presque pas d'enfance ; pour ainsi dire en naissant elle se trouva la premire des glises nationales et le plus ferme appui de l'unit. Les Franais eurent l'honneur unique, et dont ils n'ont pas t beaucoup prs assez orgueilleux , celui d'avoir constitu (humainement...
410 - Qu'on me prouve aujourd'hui qu'en matire de foi je suis oblig de me soumettre aux dcisions de quelqu'un , ds demain je me fais catholique , et tout homme consquent et vrai fera comme moi.
146 - souverain, aprs cela, a le droit de massacrer toute cette ville sans quelle ait le droit de se dfendre, il est clair que le prince aura le droit de ruiner la socit entire. Puisqu'il vouloit conclure la ruine de toute la socit, en ce cas que n'ajoutoit-il encore que cette ville ft la seule o ce prince ft souve rain, ou qu'il en voult faire autant (oues les (1) Du Pape, t.
119 - Que quoique le pape ait la principale part dans les questions de foi, et que ses dcrets regardent toutes les Églises et chaque Église en particulier, son jugement n'est pourtant pas irrformable, moins que le consentement de l'Église n'intervienne.
466 - ... ou par disposition cause de mort feront retour aux donateurs ou leurs parents au degr successible, ainsi qu' ceux des testateurs au mme degr. Quant aux biens qui ne feraient pas retour, ou qui auraient t acquis titre onreux, ils seront attribus et rpartis, moiti aux tablissements ecclsiastiques, moiti aux hospices des dpartements dans lesquels seraient situs les tablissements teints.