Oeuvres de Dante Alighieri

Charpentier, 1853 - 588
 

-

425 - parmi les mortels, tu es une source vive d'esprance. Femme, tu es si grande et tu as tant de puissance, que celui qui veut une grce et ne recourt pas toi veut que son dsir vole sans ailes. Ta bont ne secourt pas seulement celui qui demande, mais bien des fois elle
3 - par tous les degrs de l'chelle, d'un seul beau corps deux, de deux tous les autres, des beaux corps aux beaux sentiments, des beaux sentiments aux belles connaissances, jusqu' ce qu'on arrive la connaissance suprme, qui n'a d'autre objet que le Beau
382 - Et vous, mortels, soyez retenus dans vos jugements; car nous, qui voyons Dieu, nous ne connaissons pas encore tous les lus. Et une telle ignorance nous est douce, parce que notre bonheur s'accrot de ce bonheur, et que nous voulons ce que Dieu veut.
117 - Le bon matre se mit me dire : Regarde celui-ci, avec son pe dans la main, qui vient en avant des trois autres, comme leur seigneur. C'est Homre, pote souverain ; aprs lui, vient Horace, le satirique; Ovide est le troisime, et le dernier est Lucain; 1
112 - Ce sort misrable est rserv aux tristes mes de ceux qui vcurent sans mriter le mpris et sans mriter la louange. Elles sont mles au chur pervers des anges qui ne furent ni rebelles ni fidles Dieu, mais ne furent que pour eux seuls. Le ciel les a chasss pour n'tre pas moins beau,
425 - En toi se runit la misricorde, en toi la piti, en toi la magnificence, en toi tout ce qu'il ya de bon dans la crature. Or celui qui, du plus profond abme de l'univers jusqu'ici, a vu les existences des esprits une
109 - j'ai vc.u Rome sous le bon Auguste, au temps des dieux faux et menteurs. Je fus pote, et je chantai ce pieux fils d'Anchise, qui vint de Troie aprs que le superbe Ilion fut brl. Mais toi, pourquoi retournes-tu
50 - A chaque me prise, tout noble cur qui ce prsent sonnet parviendra, afin qu'ils en disent leur avis, salut! au nom de leur Seigneur, c'est--dire Amour. Le tiers des heures pendant lesquelles les toiles sont le plus brillantes tait pass, quand Amour m'apparut
144 - me rendit injuste contre moi-mme qui tais si juste. Par les racines rcentes de ce bois, je vous jure que jamais je ne manquai de foi mon matre, qui fut si digne d'tre honor. Et si l'un de vous retourne au monde, relevez ma mmoire, qui gt encore sous le coup que l'Envie lui a port.
116 - L'angoisse des malheureux qui sont lbas rpand sur mon visage une piti que tu prends pour de la frayeur. Allons, car la longueur du chemin nous presse. Ainsi il pntra, et ainsi il me fit entrer dans le premier cercle qui environne l'abme. L, autant que je pus