صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

HISTOIRE

DE

L'ÉGLISE DE FRANCE

PENDANT LA RÉVOLUTION.

[ocr errors]

Paris. — Typographie de Firmin Didot frères, rue Jacob, 56. '

DE L'ÉGLISE

DE FRANCE

PENDANT LA RÉVOLUTION;

PAR

M. L'ABBÉ JAGER.

Le clergé gallican a conquis de nouveau
dans l'Église, pendant la Révolution, la place
éminente qu'il possédait aux anciens temps; il
a fourni au ciel plus de martyrs que tout le
reste de l'Europe ensemble.

(Paroles de Pie VII.)

Tome Troisième.

[graphic]

PARIS,
LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES,

IMPRIMEURS DE L'INSTITUT,

RUE JACOB, No 56.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

A l'époque où nous sommes arrivés (milieu d'ociobre 1791), l'Église de France, autrefois si belle et si glorieuse, s'éteint de plus en plus. Les schismatiques, protégés par l'Assemblée nationale, sont en possession des presbytères, des écoles, des palais épiscopaux et des églises avec leurs ornements. Les prêtres catholiques, dépouillés de tout, sont obligés, s'ils veulent dire la messe, de se retirer dans des oratoires ou dans des chapelles particulières : encore se trouveraient-ils fort heureux, s'ils pouvaient y être tranquilles. Mais la populace, excitée par les clubs, va porter le désordre dans les lieux où ils se réunissent avec les fidèles ; les prêtres sont chassés, et les femmes maltraitées avec une cruelle indécence. Les scènes scandaleuses que nous avons vues à Paris aux Théatins et au séminaire des Irlandais, se renouvellent au Val-de-Grâce et dans le quartier Saint-Jacques, où les fidèles avaient essayé

« السابقةمتابعة »