Correspondance complte de la marquise Du Deffand avec ses amis le prsident Hnault, Montesquieu, d'Alembert, Voltaire, Horace Walpole: classe dans l'ordre chronologique et sans suppressions, augmente des lettres indites au chevalier de L'Isle, prcde d'une histoire de sa vie, de son salon, de ses amis, suivie de ses uvres diverses, et claire de nombreuses notes, 2

 

 - 

.

-

689 - J'allais prier Baal de veiller sur ma vie, Et chercher du repos au pied de ses autels : Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse , Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux.
637 - J'arrive mort, et je ne veux ressusciter que pour me jeter aux genoux de madame la marquise du Deffand. Peut-tre irai-je le voir tantt , je n'en sais rien ; je crains d'y rencontrer tous les histrions beaux esprits...
550 - Lorsque je vous ai fait dire, Monsieur, que le temps que j'avais rgl pour votre ambassade tait fini, je vous ai fait marquer en mme temps que je me rservais de vous accorder les grces dont vous tiez susceptible. Je rends justice votre conduite et je vous accorde les honneurs du Louvre, avec la permission de porter le titre de Duc. Je ne doute pas, Monsieur, que ces grces ne servent redoubler, s'il est possible, le zle que je vous connais pour mon service. Vous pouvez montrer...
744 - Ses sentiments sont fins et dlicats, mais son esprit vient trop souvent leur secours pour les expliquer et les dmler : et comme rarement le cur a besoin d'interprte, on serait tent quelquefois de croire qu'il ne fait que penser ce qu'il imagine sentir; il parat dmentir M.
144 - J'aurais voulu que les trangers qui se rencontrent sur le bord de l'Euphrate eussent articul quelques faits ; mais leur rencontre, qui marque leur intelligence, en est un qui suffit pour l'honneur de celui qui les rassemble. Adieu, mon cher Voltaire. Je ne sais pas si vous trouvez que ce soit un bon lot que de parvenir la vieillesse; pour moi, je le trouve dtestable, et je suis toujours indigne de l'injustice qu'on a eue de nous faire natre sans notre consentement, et de nous faire vieillir...
553 - ... tous les deux ont de l'esprit, mais surtout l'homme ; je conviens qu'il lui manque cependant une des qualits qui rend le plus agrable, une certaine facilit qui donne, pour ainsi dire, de l'esprit ceux avec qui l'on cause ; il n'aide point dvelopper ce que l'on pense, et l'on est plus bte avec lui que l'on ne l'est tout seul, ou avec d'autres.
767 - ... former et de l'instruire ; elle est raisonnable, elle a le got juste, et si quelquefois la vivacit l'gar, bientt la vrit la ramne ; son imagination est vive, mais elle a besoin d'tre rveille. Souvent elle tombe dans un ennui qui teint toutes les lumires de son esprit ; cet tat lui est si insupportable, et la rend si malheureuse, qu'elle embrasse...
407 - Dans la juste douleur qui m'accable, et que je partage avec tout le royaume, j'ai de grands devoirs remplir. Je suis roi, et ce nom renferme toutes mes obligations ; mais je n'ai que vingt ans, et je n'ai pas toutes les connaissances qui me sont ncessaires : de plus , je ne puis voir aucun ministre, tous ayant vu le roi dans sa dernire maladie.
555 - ... il avait les plus beaux systmes du monde, sans prvoir aucun moyen. Enfin, except les conomistes et les encyclopdistes, tout le monde convient que c'est un fou, et aussi extravagant et prsomptueux qu'il est possible de l'tre ; on est trop heureux d'en tre dfait. Qui est-ce qui lui succdera? Je l'ignore, mais on ne peut...
369 - Votre Tactique m'a enchante ; elle a fait cet effet tout le monde : il y en a mille copies ; et la premire parole que chacun dit, c'est : Avez-vous lu la Tactique de M. de Voltaire, y at-il rien de plus charmant? J'ai seulement trouv une personne (1) (et cette personne est un trs-bel esprit, l'amie intime de M.