Dfense des liberts de lglise Gallicane, et de l'Assemble du clerg de France, tenue en 1682, ou, Rfutation de plusieurs ouvrages, publis rcemment en angleterre, sur l'infaillibilit du Pape

A. Égron, 1817 - 441
 

 - 

.

Guillaume Durand Evque de Mende tmoin de lopinion du qua torzime Sicle sur linfaillibilit du Pape
69
Opinion du quinzime Sicle
71
Tmoignages des Docteurs les plus fameux et des Universits
77
Objections de M Plowden Passage remarquable de Fnlon
80
Premire observation Nombre de Thologiens cits comme Ultra montains naccordent au Pape quune infaillibilit purement nominale
85
Le Cardinal Jacobatius Antoine de Rosellis S Antonin
87
Tmoignage de Gratien
89
Seconde Observation Les principaux Partisans de linfaillibilit du Pape appartiennent des Ordres Rguliers
90
XXIX Causes qui ont pu contribuer leur faire adopter cette opinion
92
Degr dautorit des Thologiens Scholastiques selon Melchior Canus
93
LAuteur de la Dissertation anonyme noffre aucun titre propre motiver la confiance quil cherche inspirer
97
Marche tortueuse de lAnonyme Son entretien avec feu M lAr chevque dArles Passage de S Franois de Sales
100
Altaque indcente contre M de Ferrires
102
La Doctrine du P Buhy injustement censure par lAnonyme
104
Abus quil fait lune anecdote rapporte par Leydecker
109
Affaire de la franchise du quartier des Ambassadeurs Rome
110
Frivolit des inductions que tire lAnonyme de la conduite des Ev ques et des Princes Franois
112
Causes de la convocation de lAssemble de 1682 Mmoire
121
Les Dputs lAssemble de 1682 toient les Reprsentans lgi
128
Lettre encyclique de lAssemble de 1682
134
Soumission louable du Clerg de France Rigueur outre dInno
140
Conduite rprhensible de lEvque et du Chapitre de Pamiers
149
Expos des Faits
157
Analyse de la Dclaration
163
Modration de lAssemble de 1682 Passage remarquable
176

-

42 - Nous dclarons en consquence que les Rois et les Souverains ne sont soumis aucune puissance ecclsiastique par l'ordre de Dieu dans les choses temporelles ' ; qu'ils ne peuvent tre dposs...
173 - Jsus-Christ nous apprenant lui-mme que son royaume n'est pas de ce monde, et, en un autre endroit, qu'il faut rendre Csar ce qui appartient Csar, et Dieu ce qui appartient Dieu.
173 - Dieu dans les choses temporelles; qu'ils ne peuvent tre dposs directement ni indirectement par l'autorit des chefs de l'Église; que leurs sujets ne peuvent tre dispenss de la soumission et de l'obissance qu'ils leur doivent, ou absous du serment de fidlit; et que cette doctrine, ncessaire pour la tranquillit publique, et non moins avantageuse l'Église qu' l'État, doit tre inviolablement suivie, comme conforme la parole de Dieu, la tradition des saints Pres...
173 - Paul ne peut en rien tre altr ou branl : que toute personne soit soumise aux puissances suprieures, car il n'ya point de puissance qui ne vienne de Dieu, et c'est lui qui ordonne celles qui sont sur la terre : celui donc qui s'oppose aux puissances rsiste l'ordre de Dieu.
178 - Que la plnitude de puissance que le Saint-Sige apostolique et les successeurs de saint Pierre, vicaires de Jsus-Christ, ont sur les choses spirituelles, est telle...
418 - Bien que l'indpendance de notre couronne de toute autre puissance que de Dieu, soit une vrit certaine et incontestable, et tablie sur les propres paroles de Jsus-Christ; nous n'avons pas laiss de recevoir avec plaisir la dclaration que les Dputs du clerg de France, assembls par notre permission en notre bonne ville de Paris, nous ont prsente, contenant leurs sentiments touchant la puissance ecclsiastique ; et nous avons d'autant plus volontiers cout la supplication...
250 - Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux et tout ce que tu lieras sur la terre sera li dans les cieux; et tout ce que tu dlieras sur la terre sera dli dans les cieux . Matt.
254 - Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous. 26 Mais le consolateur, l'Esprit-Saint, que le Pre enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
61 - Église choisie de Dieu pour unir ses enfants dans la mme foi et dans la mme charit, nous tiendrons toujours ton unit par le fond de nos entrailles.
251 - C'est Pierre qu'il est ordonn premirement d'aimer plus que tous les autres aptres , et ensuite de patre et gouverner tout, et les agneaux et les brebis , et les petits et les mres, et les pasteurs mmes : pasteurs l'gard des peuples, et brebis...