Notice des maux, bijoux et objets divers exposs dans les galeries du Muse du Louvre: 1re partie

 

 - 

.

1 - NOTICE DES ÉMAUX, BIJOUX ET OBJETS DIVERS exposs dans les galeries du Muse du Louvre, par M.
27 - ... avec assez d'intelligence pour qu'on puisse dterminer bien positivement ce qui appartient, la civilisation romaine ou ce qui revient la civilisation locale. Il est un fait certain, cependant : c'est qu'on trouve confondus dans les muses, comme provenant des mmes tombeaux, des fibules ornes de verres et de ptes de verre incrustes froid dans le mtal, en mme temps que des fibules bien positivement mailles.
30 - Un nouvel mail, d'une nuance diffrente, a t mis dans ces espaces mnags, et la fusion opre par le feu a fait adhrer, sans les mler, l'ancien et le nouvel mail. Cette seconde opration donnait dj, par l'opposition de deux tons, des ornements varis et assez lgants; au moyen d'un troisime on a produit de vritables fleurs se dtachant en rouge sur une rosace blanche prise dans un fond bleu (3).
32 - romaine devient, sitt le calme rtabli en France, un centre de fabrication d'orfvrerie si fcond, qu'on ne saurait attribuer ce rapide dveloppement autre chose qu' des traditions anciennes, qu' un corps de mtier tabli de longue date et fortement organis. L'histoire de ses orfvres, par son caractre lgendaire lui-mme, prouve combien tait clbre et remontait haut leur habilet. C'est vers le
128 - L'aspect gnral est gothique dans le dessin, violaant dans la couleur. Des maux en gouttelettes saillantes, et qui, au moyen du paillon, brillent comme des pierres prcieuses, sont rpandus sur les coiffures, sur les vtements, et jusqu'au milieu du paysage. Les compositions sont conues dans ce style particulier qui rgna en France durant la seconde moiti du XVe sicle, de 1450 1480, entre...
7 - TRAITÉ DES ARTS CÉRAMIQUES, ou des poteries considres dans leur histoire, leur pratique et leur thorie, par A.
27 - XVe sicle, et le retint sur l'mail appliqu au mtal pendant toute l're de l'antiquit. Les Romains trouvrent donc ce procd en pratique usuelle dans les parties occidentales et septentrionales de leur immense empire, ils l'adoptrent et le perfectionnrent sans doute; mais il est difficile d'en tablir la preuve, parce que les tombeaux sont...
205 - La reine esl velue de noir, assise, droite du tableau, sur un sige de deuil que recouvre un dais garni de rideaux. Ses armoiries sont places sur le milieu du dais; ses mains sont ornes de bagues. Devant elle est un homme dont on ne voit que le buste ; il a la...
310 - D'Agincourt tudia la marche des arts du haut du Vatican, point de vue excellent, la condition d'en changer de temps autre pour corriger certaines aberrations de perspective et modifier le regard exclusif. A Rome, les maux...
25 - Svre, l'attira dans le palais imprial, au milieu des splendeurs de la royaut et de son luxe. C'est avec ce got des choses de l'art, avec cette exprience de la vie, avec cette connaissance de tous les...