Le Drame de quatre-vingt-treize, 1

Levy, 1866 - 893
 

 - 

.

-

63 - Je jure de veiller avec soin sur les fidles de la paroisse qui m'est confie, d'tre fidle la nation, la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution dcrte par l'Assemble Nationale et accepte par le roi.
207 - Aussitt que le roi sera arriv au chteau des Tuileries, il lui sera donn provisoirement une garde qui, sous les ordres du commandant gnral de la garde nationale parisienne, veillera sa sret et rpondra de sa personne.
115 - La popularit que j'ai ambitionne, et dont j'ai eu l'honneur de jouir comme un autre, n'est pas un faible roseau ; c'est dans la terre que je veux enfoncer ses racines sur l'imperturbable base de la raison et de la libert. Si vous faites une loi contre les migrants, je jure de n'y obir jamais.
63 - Roi ; de maintenir de tout notre pouvoir la constitution dcrte par l'Assemble Nationale et accepte par le Roi ; de protger, conformment aux lois, la sret des personnes et des proprits, la...
37 - La peine de mort consistera dans la simple privation de la vie , sans qu'il puisse jamais tre exerc aucune torture envers íes condamns. 3. Tout condamn aura la tte tranche.
274 - Cette division des prtres en asserments et non asserments a tabli une vritable scission dans le peuple de leurs paroisses. Les familles y sont divises. On a vu et l'on voit chaque jour des femmes se sparer de leurs maris, des enfants abandonner leurs pres.
192 - On dirait que les peuples sont faits pour les rois, et que la clmence est l'unique devoir de ceux-ci; qu'une grande nation doit se rgnrer sans aucune agitation, sans troubler un moment les plaisirs des rois et de leur cour. Quelques dsordres ont accompagn la Rvolution; mais l'ancien despotisme doit-il se plaindre des maux qu'il avait faits?
227 - Un sentiment d'orgueil que je ne saurais trop blmer dans un jeune homme du tiers-tat, disait la reine en parlant de Barnave, lui a fait applaudir tout ce qui aplanissait la route des honneurs et de la gloire , pour la classe dans laquelle il est n : si jamais la puissance revient dans nos mains , le pardon de Barnave est d'avance crit dans nos curs.
30 - Les dlits et les crimes tant personnels, le supplice du coupable et les condamnations infamantes quelconques n'impriment aucune fltrissure sa famille. L'honneur de ceux qui lui appartiennent n'est nullement entach, et tous continueront...
102 - Comme je suis persuad qu'elles ne pouvaient tre prives de la libert qui appartient chacun d'aller o il veut, j'ai cru ne devoir ni ne pouvoir mettre aucun obstacle leUr dpart, quoique je ne voie qu'avec beaucoup de regret leur sparation d'avec moi.