Histoire de la Rvolution de 1789, et de l'tablissement d'une constitution en France, par deux amis de la libert [F.M. de Kerverseau and G. Clavelin? Continued by others].

 

 - 

.

-

281 - La nation franaise renonce entreprendre aucune guerre dans la vue de faire des conqutes, et n'emploiera jamais ses forces contre la libert d'aucun peuple.
286 - Ne serait-il pas digne de nous, messieurs, de nous unir cet acte religieux, de participer cet hommage rendu la face de l'univers et aux...
286 - Assez longtemps les cabinets politiques ont notifi la mort de ceux qui ne furent grands que dans leur loge funbre. Assez longtemps l'tiquette des cours a proclam des deuils hypocrites.
280 - Le droit de la paix et de la guerre appartient la nation. La guerre ne pourra tre dcide que par un dcret du Corps Lgislatif, qui sera rendu sur la proposition formelle et ncessaire du Roi, et ensuite sanctionn par Sa Majest.
20 - pas tout entreprendre la fois : aussi je vous invite rserver pour d'autres temps une partie des biens dont la runion de vos lumires vous prsente le tableau; mais quand vous aurez ajout ce que vous avez dj fait un plan sage et raisonnable pour l'exercice de la...
21 - Puisse cette journe, o votre monarque vient s'unir vous de la manire la plus franche et la plus intime, tre une poque mmorable dans l'histoire de cet empire ! Elle...
335 - Clerg , le ferment folemnel de veiller avec foin fur le troupeau qui lui eft confi, d'tre fidle la Nation , la Loi & au Roi , & de maintenir de tout fon pouvoir la Conftitution dcrte par l'Aflemble Nationale & accepte par le Roi.
311 - L'Assemble nationale, considrant qu' l'approche du. grand jour qui va runir les citoyens de toutes les parties de la France pour la fdration gnrale , il importe la gloire de la, nation de ne laisser subsister aucun monument qui rappelle des ides d'esclavage , offensantes pour les provinces runies au royaume; qu'il est de la dignit d'un...
118 - ... de l'autre sexe, compris au premier article, qui n'auront pas t inventoris par les municipalits, en vertu du dcret du 20 mars dernier, sauf auxdites assembles commettre les municipalits pour les aider dans ce travail.
17 - Je ne dois point le mettre en doute : en achevant votre ouvrage, vous vous occuperez srement avec sagesse et avec candeur de l'affermissement du pouvoir excutif, cette condition sans laquelle il ne saurait exister aucun ordre durable au dedans ni aucune considration au dehors.