Histoire religieuse: politique et littraire de la Compagnie de Jsus, 6

Poussielgue-Rusand, 1851
 

 - 

.

-

158 - Serait-ce parmi ces soldats qu'il a tromps et sacrifis tant de fois, en garant leur bravoure? Serait-ce au sein de ces familles que son nom seul remplit encore d'effroi...
156 - Il a plus corrompu les hommes, plus fait de mal au genre humain dans le court espace de dix annes, que tous les tyrans de Rome ensemble, depuis Nron jusqu'au dernier perscuteur des chrtiens. Les principes qui...
204 - Monseigneur, le roi ayant daign me faire communiquer les rponses de Rome relatives aux ordonnances du 16 juin, et m'ayant invit vous en donner connaissance, j'ai l'honneur de vous informer que Sa Saintet, persuade du dvouement sans rserve des vques de France...
326 - Il ne me reste qu' attendre la couronne de justice qui m'est rserve^ que le Seigneur, comme un juste juge, me rendra en ce grand jour, et non-seulement moi, mais encore tous ceux qui aiment son avnement.
195 - ... selon les temps et les systmes , toujours mobiles , toujours variables. Ils ont examin dans le secret du sanctuaire, en prsence du souverain juge , avec la prudence et la simplicit qui leur ont t recommandes par leur divin matre, ce qu'ils devaient Csar comme ce qu'ils devaient Dieu : leur conscience leur a rpondu...
423 - Classiques, si bien appeles humanits, parce qu'elles forment l'homme et cultivent la fois la mmoire, l'imagination, l'esprit et le cur. La philosophie, les mathmatiques, les sciences physiques et naturelles doivent venir aprs : elles s'adressent la rflexion naissante. Tel m'a paru le plan vrai et rgulier des tudes du collge. Je n'ai donc point hsit supprimer tous les accessoires scientifiques rpartis depuis la sixime jusqu' la rhtorique, afin de fortifier...
377 - Sainte Eglise romaine, mre des glises, et mre de tous les fidles; Eglise choisie de Dieu pour unir ses cnf.ms dans la mme foi et dans la mme charit, nous tiendrons toujours ton unit par le fond de nos entrailles.
302 - On ne saurait fixer un instant ses regards sur le sauvage sans lire l'anathme crit, je ne dis pas seulement dans son me, mais jusque sur la forme extrieure de son corps. C'est un enfant difforme, robuste et froce, en qui la flamme de l'intelligence ne jette plus qu'une lueur ple et intermittente. Une main redoutable appesantie sur ces races dvoues efface en elles les deux caractres distinctifs de notre grandeur, la prvoyance et la perfectibilit.
174 - ... sa volont, un seul regard mme peuvent mouvoir mille bras arms de poignards pour assassiner les princes et dtruire les empires. Depuis dix ans, les provinces se remplissent de ses esclaves redoutables, et tous les jours de plus terribles encore sortent de ses mains.
183 - ... de chacun pour rechercher les motifs de sa conduite religieuse, des rgles et des pratiques auxquelles il se soumet, du moment que ces pratiques et cette conduite ne se manifestent par aucun signe extrieur et contraire l'ordre et aux lois, qu'autrement ce serait se permettre une inquisition et une perscution que nos institutions rprouvent; considrant, enfin, que, n'ayant d'autre moyen de...