Histoire de Paris depuis les temps les plus reculs jusqu' nos jours, 2

Gaume frres et J. Duprey, 1864
 

 - 

.


-

395 - ... (et il est lent dans son mode de parler). A mon jugement, qui d'ailleurs pourrait bien tre faux, je retiens que, de corps et d'esprit, il ne vaut pas grand'chose; cependant ils en font tous l'loge Paris comme tant fort gaillard jouer la paume, chasser et jouter, exercices auxquels, tort ou raison, il consacre beaucoup de temps. On le loue aussi de ce que, contrairement aux annes prcdentes, o il abandonnait le soin des dlibrations et des affaires quelques...
250 - ... dans ce ciel , et les anges chantaient mlodieusement. Dans la rue Saint-Denis , on avait tabli une fontaine sous un reposoir d'azur aux fleurs de lis, dont les colonnes portaient les armoiries des plus nobles seigneurs de France. La fontaine tait entoure de belles jeunes filles bien pares, avec de beaux chapeaux de drap d'or. Elles chantaient et offraient, dans des coupes de vermeil, l'hypocras et les douces liqueurs qui coulaient de la fontaine. Plus loin, devant le couvent de la Trinit,...
248 - ... dsesprer en criant misricorde. Les femmes et les filles des pauvres bourgeois qui taient encore en prison sanglotaient et s'arrachaient les cheveux. En ce moment, les ducs de Bourgogne et de Berri s'avancrent devant le trne, mirent le genou terre, et demandrent grce pour la bonne ville de Paris. Le roi dit qu'il y consentait, et qu'il voulait bien commuer en peine civile la peine criminelle mrite par tant de rbellions. C'tait le besoin d'argent qui faisait parler ainsi,...
247 - J'ai servi bien et loyalement le roi Philippe son bisaeul, le roi Jean et le roi Charles son pre ; jamais aucun de ces rois n'a rien eu me reprocher, et celui-l ne me reprocherait rien non plus, s'il avait l'ge et la connaissance d'un homme fait. Je ne pense pas que ce soit lui qui soit en rien coupable d'un tel jugement. Je n'ai donc que faire de lui crier merci. C'est Dieu seul qu'il faut demander merci, et je le prie de me pardonner mes pchs.
415 - La salle du palais a de long six vingt pis et de large cinquante pis ; il ya huit colombes : l est la table de marbre de neuf pices; l sont les ymages des roys qui ont rgn en France, l sont procureurs de parlement et advocas. La salle des merchiers a de long qnatre vingt pis.
352 - Au xve sicle , le sculpteur s'lve au rang d'artiste, et l'on sent la fois l'empreinte des prtentions de l'atelier dans les poses et les physionomies exagres des figures , aussi bien que dans le jeu de plus en plus tourment des draperies , et le fruit des tudes de ce mme atelier dans l'habilet rendre les moindres dtails du model de la chair vivante et morte , et l'expression des passions humaines. C'est surtout dans la reprsentation en marbre ou en albtre des ttes...
297 - Et pour tant que les prisonniersdu grand Chtelet toient garnis d'armures et de trait , ils se dfendirent moult fort , et navrrent, et occirent plusieurs merdailles d'icelles communes; mais le lendemain par feu , fume et autre assaut furent pris ; et en firent les dessusdits saillir plusieurs du haut des tours aval , et les autres les recevoient sur leurs piques et sur les pointes de leurs btons ferrs , et puis les meurtrissoient paillardement et inhumainement. A cette cruelle...
419 - Une autre salle remplie de toutes manires d'instrumens, harpes, orgues, vielles, guiternes, psalterions et autres, des quelz le dit maistre Jaques savoit jouer de tous. Une autre salle estoit garnie de jeux d'eschez, de tables, et d'autres diverses manires de jeux, grand nombre. Item une belle...
229 - Tait pour ces coles. Ce rglement porte que les matres ne pouvaient enseigner que les garons, et les matresses que les filles, moins que le chantre de l'glise Notre-Dame, souverain dominateur de ces coles, n'en ordonnt autrement. Chaque anne les matres et les matresses taient tenus de faire renouveler, en payant, la permission d'enseigner, permission que ce chantre seul avait le droit d'accorder. En 1380, il se tint une assemble gnrale de tous les matres et de toutes...
313 - ... autre lui trait , et le saingne entre les deux yeux, et le navre mort, dont la Pucelle et le duc d'Alencon jurrent depuis que mieux ils aimassent avoir perdus quarente des meilleurs hommes d'armes de leur compaignie.