Bibliothque des mmoires relatifs l'histoire de France pendant le 18e sicle: avec avant-propos et notices

Franois Barrire, Mathurin Lescure
Firmin-Didot, 1847
 

 - 

.

-

413 - Sa conversation tait srieuse sans tre froide; elle s'exprimait avec une puret, un nombre et une prosodie, qui faisaient de son langage une espce de musique dont l'oreille n'tait jamais rassasie. Elle ne parlait jamais des dputs qui venaient de prir, qu'avec respect, mais sans piti effemine, et leur reprochant mme de n'avoir pas pris des mesures assez fortes.
177 - Sire," rpondit Vergniaud qui occupait le fauteuil, "vous pouvez compter sur la fermet de l'assemble nationale ; ses membres ont jur de mourir en soutenant les droits du peuple et les autorits constitues.
97 - Je demande un dlai de trois jours, pour pouvoir me prparer paratre devant Dieu ; je demande pour cela de pouvoir voir librement la personne que j'indiquerai aux commissaires de , la commune, et que cette personne soit l'abri de toute crainte et de toute inquitude pour cet acte de charit qu'elle remplira auprs de moi. Je demande d'tre dlivr de la surveillance perptuelle que le conseil gnral a tablie depuis quelques jours.
413 - Conciergerie, et sa douceur l'avait dj rendue chre tout ce qu'il y avaitde prisonniers, qui la pleurrent sincrement. Le jour o elle fut condamne, elle s'tait habille en blanc et avec soin : ses longs cheveux noirs tombaient pars jusqu' sa ceinture. Elle et attendri les curs les plus froces; mais ces monstres en avaient-ils un?
106 - Je vous demande une minute ; et il rentra dans son cabinet. Sa majest en ressortit sur-le-champ , son confesseur le suivait ; le roi tenait la main son testament, et s'adressant un municipal nomm Jacques Roux , prtre jureur, qui se trouvait le plus en avant : Je vous prie de remettre ce papier la reine , ma femme.
97 - Je recommande la bienfaisance de la nation toutes les personnes qui m'taient attaches : il y en a beaucoup qui avaient mis toute leur fortune dans leurs charges, et qui, n'ayant plus...
233 - Prince, mes collgues et moi nous convnmes que pour l'honneur de la nation qui l'ignorait, pour celui de la Convention qui, la vrit , l'ignorait aussi, mais dont le devoir tait d'en tre instruite , pour celui de la coupable municipalit de Paris elle-mme, qui savait tout et qui causait tous ces maux, nous nous bornerions ordonner des mesures provisoires qui furent prises sur-le-champ , et que nous ne ferions pas de rapport en public , mais en comit secret, dans le comit seulement...
187 - S'assurer de lui, le mettre au secret, en tirer tous les renseignements qu'il peut donner, sera plus utile et plus sage que de l'envoyer l'Abbaye ou
215 - Reine ; sa tte se trouble , elle se prcipite aux pieds de la Princesse en s'criant devant les municipaux et sans faire attention leur prsence :' Madame, je demande pardon Votre Majest ( ce fut son expression ) , je suis une malheureuse , je suis la cause de votre mort , et de celle de madame Elisabeth.
471 - Qu'un heureux poux son tour, Vienne rendre ma douce amie Des jours de paix, des nuits d'amour; Je ne regrette plus la vie. Je revolerai prs de toi Des lieux o la vertu sommeille ; Je ferai marcher devant moi, Un songe heureux qui te rveille. Ah ! puisse encore la volupt Ramener ma douce amie L'amour au sein de la beaut ; Je ne regrette plus la vie.