L'Anne littraire, ou, Suite des lettres sur quelques crits de ce temps, 6

1768
 

 - 

.

-

301 - par herbe aucunement : Non pour avoir ma place au Firmament ; Car en la terre habite mon plaifir : Non pour
127 - bienfait de corps, ayant la jambe un peu trop fournie par le bas , & les cheveux blancs , quoiqu'il ne
127 - de beau linge & des Livres ; que le Gouverneur & les Officiers reftoient devant lui debout & dcouverts
191 - cher objet qui j'ai pu dplaire Ne peut pour mon fupplice avoir trop de colre.
193 - Je ne m'tonne plus de cette violence Dont il contraint Augufte garder fa
299 - Car du Maine il remit cet Empire ; Non pour courir autour de l'Univers ; . Car vivre
208 - a moins de droit au trne que le dernier Officier de l'arme.
128 - fon foldat , s'il avoit trouv un autre homme fa place ? Dans toutes les citadelles ou chteaux o l'on renferme
316 - Cette collection, dans le cabinet d'un homme de Lettres , d'un amateur ou d'un curieux , eft une bibliothque entire qui peut lui tenir lieu de
31 - & deshonore. L'Amiti n'eft qu'un mot la bouche chapp , Le tendre fentiment s'y voit toujours tromp, Et la nature mme y parot