Journal historique: ou, Mmoires critiques et littraires sur les ouvrages dramatiques et sur les evenemens les plus memorables, depuis 1748 jusqu'en 1772, inclusivement, 3

Imprimerie bibliographique, 1807
 

 - 

.


-

98 - Qui charmait la ville et la cour : Femme infidle , et matresse accomplie. L'Hymen et l'Amour n'ont pas tort, Le premier de pleurer sa vie, Le second de pleurer sa mort (i).
350 - Bon dieu ! qu'il est pesant dans sa lgret ! Que ses petits crits ont de longues prfaces ! Ses fleurs sont des pavots , ses ris sont des grimaces ; Que l'encens qu'il prodigue est fade et sans odeur ! C'est, si je veux l'en croire, un heureux petit-matre; Mais si j'en crois ses vers , oh ! qu'il est triste d'tre Ou sa matresse, ou son lecteur.
512 - Louise prononcera ses vux aux carmlites de Saint-Denis, et par-dessus tout cela, comme sachant le latin, l'italien, l'anglais. Vous vous tes mis, dit-il au rcipiendaire, porte de dcouvrir tous les larcins, et vous tes aussi instruit que des princes trangers qui voyagent...
157 - A bon march, je crois, on vend le mdaillon : Mais quelque prix qu'on le donne, Ft-ce pour douze sous, ft-ce mme pour un , On ne pourra jamais le rendre aussi commun Que le fut jadis sa personne.
32 - Comdiens, contre tout droit et toute raison, vouloient injustement faire passer avant la mienne, celle-l mme, dont ils avoient une opinion si avantageuse, aprs avoir rabattu de celle qu'ils avoient d'abord eue de...
417 - Mais il est des femmes de bien (Et, Dieu merci, sans consquence) Qui , pour peu qu'on ait un maintien , Vous traitent avec indulgence, Et vous dgagent du lien D'une gothique biensance. De ces dames-l, j'en convien, J'use ou j'abuse en conscience, Sans jamais me reprocher rien : Le mari mme m'en dispense.
195 - Des sots, dit Coll, auraient pu le prendre pour une bte, et les gens d'esprit n'en ont jamais tir grand parti : il n'avait de l'esprit que quand il crivait, il ne l'avait point en argent comptant, comme disait M. de Marivaux. Il tait rveur et distrait, avait un rire niais, et la conversation d'un enfant.
433 - Les femmes d'ailleurs ont tellement pris le dessus chez les Franais, elles les ont tellement subjugus, qu'ils ne pensent plus et ne sentent plus que d'aprs elles.
229 - Comme un hros chrtien qui ne trouve ici-bas Que des biens passagers qui ne l'affectent pas, Ce prince en son printemps a vu d'un regard ferme 1. Ce prince n'a t connu et aim que depuis sa maladie; il est regrett de la nation par tout ce que l'on en apprend tous les jours. La faon courageuse et hroque avec laquelle il meurt a d'abord commenc ramener les esprits qui taient le plus prvenus contre lui. Dans tous les actes religieux qu'il a faits, il s'est montr trs loign...
538 - ... aucun ouvrage aussi ennuyeux que ce Fils naturel. Le sermon le plus maussade n'est point aussi insipidement ennuyeux. Le Pre de Famille est bien mauvais, assurment, mais le Fils naturel l'est encore davantage ! Quand on auroit pris tche , dans ces deux coquineries , de mettre des personnage?