L'esprit de l'glise ou Considrations philosophiques et politiques sur l'histoire des conciles & des papes depuis les aptres jusqu' nos jours, 3

 

 - 

.

-

141 - Rpublique, sauf qu'au lieu de la dclaration prescrite par l'article 6 de ladite loi, ils seront tenus de prter le serment de haine la royaut et l'anarchie, d'attachement et de fidlit la Rpublique et la Constitution de l'an III.
183 - VindifJerentisme de toutes les religions, sans en excepter la religion juive , essentiellement ennemie implacable de Jsus-Christ La protection.... de tous les cultes n'est qu'un prtexte de la puissance civile pour s'immiscer dans les affaires spirituelles ; car en respectant vritablement toutes les sectes, avec toutes leurs opinions , coutumes et superstitions , on n'a en effet aucun respect pour les droits, les institutions et les lois de la religion catholique.
61 - Urbain VIII, Clment IX, X, XI et XII, Alexandre VII et VIII, Innocent X, XI, XII et XIII et Benot XIV se sont vainement efforcs de rendre l'Église la tranquillit dsire, par plusieurs constitutions soit relatives aux affaires...
160 - Si quis non recto judicio eorum qui praesunt ecclesiae, depellatur, et foras mittatur, si ipse non ante exiit, hoc est, si non ita egit, ut mereretur exire, nihil laeditur in eo quod non recto judicio ab hominibus videtur expulsus. Et ita fit, ut interdum ille, qui foras mittitur, intus sit, et ille foris, qui intus retineri videtur.
251 - L'atroce Etienne VI, nous disent les historiens, crature de Formose, mais ennemi de ce pontife et des siens, fit dterrer le cadavre du pape, le revtit de ses habits pontificaux, et l'ayant fait placer au milieu d'une assemble d'vques, il lui demanda comment l'ambition avoit pu le porter passer du sige de Porto celui de Rome. Cette accusation purile envers tout autre, toit encore...
59 - Jules III , Paul IV, Pie IV et V, Grgoire XIII , Sixte V, Grgoire XIV, Clment VIII et d'autres Souverains Pontifes ont ou confirm , ou augment, ou dtermin plus particulirement les privilges dj accords ces Religieux.
35 - ... quoiqu'on l'y et oblig par serment. De notre propre mouvement et science, et de la plnitude de notre puissance, nous cassons, anantissons, annulons, improuvons et abolissons tous ces actes , et nous protestons devant Dieu de leur nullit manifeste, nous rservant de donner de plus amples preuves de ces cassation , anantissement, abolition et abrogation, aussitt que nous croirons pouvoir le faire sans danger, et pour la gloire de Dieu. Clment annona cette protestation au clerg...
73 - ... et fidle alli , furent prsen*tes sous des couleurs fausses et odieuses. On poussa au dernier point l'oubli des convenances, et on ne garda pas mme l'apparence de la modration. On rendit de suite le fatal dcret qui remplit de douleur le cur du pre de famille soucieux et de l'ami sincre de sa patrie , qui blesse une disposition essentielle de la lgislation de l'Etat, et qui influera d'une manire destructive sur les esprances du prsent et de l'avenir. Ce fut sous le manteau...
183 - Le pape appelle le gouvernement franois notoirement usurpateur de la puissance spirituelle , protecteur de toutes les sectes et de tous les cultes. Les formules de ses sermens , ses constitutions, son code, ses lois, ses actes, ne respirent pour le moins, que...
274 - Latran, la prsence des vques romains , italiens , lorrains , saxons, et de tout le peuple : un cardinal lui demanda pourquoi il avoit os envahir la chaire de saint Pierre , pendant la vie du pape Lon que lui-mme avoit aid lever au pontificat? pourquoi il avoit viol les sermens qu'il avoit faits de ne point lire de pape , sans le consentement d'Othon? Benot rpondit en...