Histoire littraire de la Suisse romande des origines nos jours: Des premieres annes du dix-huitime sicle la rvolution. De la rvolution au romantisme. La littrature contemporaine

H. Georg, 1891
 

 - 

.

238 - Ne parlons plus d'un choix dont votre esprit s'irrite: La faveur l'a pu faire autant que le mrite; Mais on doit ce respect au pouvoir absolu, De n'examiner rien quand un roi l'a voulu.
117 - Quand donc l'avis contraire au mien l'emporte, cela ne prouve autre chose sinon que je m'tais tromp, et que ce que j'estimais tre la volont gnrale ne l'tait pas. Si mon avis particulier l'et emport, j'aurais fait autre chose que ce que j'avais voulu; c'est alors que je n'aurais pas t libre.
117 - Quand on propose une loi dans l'assemble du peuple, ce qu'on leur demande n'est pas prcisment s'ils approuvent la proposition ou s'ils la rejettent, mais si elle est conforme ou non la volont gnrale qui est la leur...
89 - On ne souffre point de comdie Genve : ce n'est pas qu'on y dsapprouve les spectacles en eux-mmes; mais on craint, dit-on, le got de parure, de dissipation et de libertinage, que les troupes de comdiens rpandent parmi la jeunesse. Cependant ne seroit-il pas possible de remdier cet inconvnient par des lois svres et bien excutes sur la conduite des comdiens?
322 - Je sors, je la trouve la renverse sur l'escalier, le balayant de ses cheveux pars et de sa gorge nue, criant : O est-il? Il faut que je le retrouve...
107 - Il ne fuyait ni les plaisirs ni les ftes, il allait aux noces, il voyait les femmes, il jouait avec les enfants, il aimait les parfums, il mangeait chez les financiers. Ses disciples ne jenaient point; son austrit n'tait point fcheuse. Il tait la fois indulgent et juste, doux aux faibles et terrible aux mchants. Sa morale avait quelque chose d'attrayant, de caressant, de tendre; il avait le cur sensible, il tait homme de bonne socit. Quand il n'et pas t le plus sage...
256 - J'avais, l'ge de dix-sept ans, vu mourir une femme ge, dont l'esprit, d'une tournure remarquable et bizarre, avait commenc dvelopper le mien. Cette femme, comme tant d'autres, s'tait, l'entre de sa carrire, lance vers le monde, qu'elle ne connaissait pas, avec le sentiment d'une grande force d'Ame et de facults vraiment puissantes.
432 - A VOUS. Quand sur les champs du soir la brume tend ses voiles ; Lorsque, pour mieux rver, la Nuit, au vol errant, Sur le ple horizon, dtache en soupirant Une ceinture d'or de sa robe d'toiles ; Lorsque le Crpuscule entr'ouvre aux bords lointains Du musical Éther les portes nuageuses, Alors, avec les vents les mes voyageuses Vont chercher d'autres deux dans leurs vols incertains.
309 - Je reviens vous, femmes immoles toutes dans une mre si tendre, immoles toutes par l'attentat qui serait commis sur la faiblesse , par l'anantissement de la piti; c'en est fait de votre empire si la frocit rgne , c'en est fait de votre destine si vos pleurs coulent en vain.
165 - ... connatre l'organisation. Je n'en croyais pas mes yeux, il me semblait que c'tait un rve, lorsque je voyais sous mes pieds ces cimes majestueuses, ces redoutables aiguilles, le Midi, l'Argentire, le Gant, dont les bases mmes avaient t pour moi d'un accs si difficile et si dangereux* Je saisissais leurs rapports, leur liaison, leur structure, et un seul regard levait des doutes que des annes de travail n'avaient pu claircir.