Histoire de la conjuration de Louis-Philippe-Joseph d'Orlans ... surnomm Égalit, 3

 

 - 

.

-

248 - Au reste quand ce grand Dieu a choisi quelqu'un pour tre l'instrument de ses desseins, rien n'en arrte le cours; ou il enchane , ou il aveugle , ou il dompte tout ce qui est capable de rsistance.
40 - Reine, qui partage tous mes sentiments, je prparerai de bonne heure l'esprit et le cur de mon fils au nouvel ordre de choses que les circonstances ont amen. Je l'habituerai ds ses premiers ans tre heureux du bonheur des...
36 - ... particulires, les oppositions, les haines malheureuses qui sont la suite invitable des longues dissensions, la situation critique des finances et les incertitudes sur la fortune publique, enfin, l'agitation gnrale des esprits, tout semble se runir pour entretenir l'inquitude des vritables amis de la prosprit et du bonheur du royaume.
133 - J'oserai dire qu'aprs avoir fait tant de sacrifices l'intrt du peuple et la cause de la libert, il ne m'est plus permis de sortir de la classe de simple citoyen o je ne me suis plac qu'avec la ferme rsolution d'y rester toujours, et que l'ambition serait en moi une inconsquence inexcusable.
39 - Aprs vous avoir ainsi prservs des grandes contrarits qui pouvaient si aisment traverser vos soins et vos travaux, je crois le moment arriv o il importe l'intrt de l'État que je m'associe d'une manire encore plus expresse et plus manifeste l'excution et la russite de tout ce que vous avez concert pour l'avantage de la France. Je ne puis saisir une plus grande occasion...
40 - Ne professons tous, compter de ce jour, ne professons tous, je vous en donne l'exemple, qu'une seule opinion, qu'un seul intrt, qu'une seule volont, l'attachement la constitution nouvelle et le dsir ardent de la paix...
59 - Plus je vois s'approcher la journe du 14 juillet, plus je me confirme dans l'ide qu'elle doit inspirer autant de scurit que de satisfaction. Ce sentiment est surtout fond sur les dispositions patriotiques de tous les citoyens, sur le zle de la garde nationale parisienne , sur celui de nos frres d'armes...
37 - Une volont suivie, un effort gnral et commun sont absolument ncessaires pour obtenir un succs vritable. Continuez donc vos travaux sans autre passion que celle du bien ; fixez toujours votre premire attention sur le sort du peuple et sur la libert publique ; mais occupez-vous aussi d'adoucir, de calmer toutes...
36 - Messieurs, la gravit des circonstances o se trouve la France, m'attire au milieu de vous. Le relchement progressif de tous les liens...
239 - Je me retirai , en voulant retenir des larmes qui coulaient malgr moi , et bien rsolu de finir l mon ministre. Je m'en ouvris un de mes collgues qui n'avait pas plus de fermet que moi pour le continuer, et je lui dis , avec ma franchise ordinaire : Mon ami , les prtres membres de la convention , en votant pour la mort, quoique la saintet de leur caractre le leur defendit , ont form la majorit qui nous dlivre du tyran.