uvres de Turgot: classee par ordre de matieress, avec les notes de Dupont de Nemours, augm. de lettres indites, des Questions sur le commerce, et d'observations et de notes nouvelles, 1

 

 - 

.

-

xcix - Dieu en donnant l'homme des besoins , en lui rendant ncessaire la ressource du travail, a fait, du droit de travailler, la proprit de tout homme ; et cette proprit est la premire, la. plus sacre et la plus imprescriptible de toutes.
2 - Le simple ouvrier, qui n'a que ses bras et son industrie, n'a rien qu'autant qu'il parvient vendre d'autres sa peine. Il la vend plus ou moins cher; mais ce prix plus ou moins haut ne dpend pas de lui seul : il rsulte de l'accord qu'il fait avec celui qui paye son travail.
2 - En tout genre de travail il doit arriver et il arrive en effet que le salaire de l'ouvrier se borne ce qui lui est ncessaire pour lui procurer sa subsistance 1.
xxxv - II ya long-tems que je pense que notre Nation a besoin qu'on lui prche le mariage et le bon mariage. Nous faisons les ntres avec bassesse , par des vues d'ambition ou d'intrt; et comme par cette raison il...
290 - ... les gnrations qui n'taient point encore ; ni par la crainte de blesser les droits prtendus de certains corps, comme si les corps particuliers avaient quelques droits vis--vis de l'Etat.
xxix - Chose admirable ! la religion chrtienne, qui ne semble avoir d'objet que la flicit de l'autre vie, fait encore notre bonheur dans celle-ci.
xxix - L'intrt, l'ambition, la vaine gloire changent perptuellement la scne du monde, inondent la terre de sang ; et, au milieu de leurs ravages, les murs s'adoucissent, l'esprit humain s'claire, les nations isoles se rapprochent les unes des autres ; le commerce et la politique runissent enfin toutes les parties du globe; et la masse totale du genre humain, par des alternatives de calme et d'agitation, de biens et de maux, marche toujours, quoique pas lents, une perfection plus grande...
291 - Concluons qu'aucun ouvrage des hommes n'est fait pour l'immortalit. Puisque les fondations, toujours multiplies par la vanit, absorberaient la longue tous les fonds et toutes les proprits particulires, il faut bien qu'on puisse la fin les dtruire. Si tous les hommes qui ont vcu avaient eu un tombeau , il aurait bien fallu , pour trouver des terres cultiver, renverser ces monumens striles, et remuer les cendres des morts pour nourrir les vivans. , Pour moi , messieurs ,...
127 - Aimez vos ennemis, faites du bien ceux qui vous hassent; bnissez ceux qui vous maudissent; priez pour ceux qui vous maltraitent.
49 - ... fertiles et cultives. Si cette mer vient s'couler, mesure qu'elle descend, les terrains en pente, puis les plaines et les vallons paraissent et se couvrent de productions de toute espce. Il suffit que l'eau monte ou s'abaisse d'un pied pour inonder ou pour rendre la culture des plages immenses.