Histoire du gouvernement parlementaire en France, 1814-1848: prcde d'une introduction, 2

 

 - 

.

-

136 - ... le Snat et le Corps lgislatif, nous engageant mettre sous leurs yeux le travail que nous aurons fait avec une commission choisie dans le sein de ces deux corps...
141 - Les trois pouvoirs politiques , tels qu'on les a connus jusqu'ici , le pouvoir excutif, lgislatif et judiciaire , sont trois ressorts qui doivent cooprer , chacun dans sa partie , au mouvement gnral ; mais quand ces ressorts drangs se croisent , s'entrechoquent et s'entravent , il faut une force qui les remette leur place. Cette force ne peut pas tre dans l'un...
499 - Le peuple franais dclare que, dans la dlgation qu'il a faite et qu'il fait de ses pouvoirs, il n'a pas entendu et n'entend pas donner le droit de proposer le rtablissement des Bourbons ou d'aucun prince de cette famille sur le trne, mme en cas d'extinction de...
419 - J'ai revu ma patrie, je l'ai rconcilie avec toutes les Puissances trangres, qui seront, n'en doutez pas, fidles aux traits qui nous ont...
545 - Soldats de la garde nationale de l'empire, soldats des troupes de terre et de mer, je vous confie l'aigle impriale aux couleurs nationales ; vous jurez de la dfendre au prix de votre sang contre les ennemis de la patrie et de ce trne ! Vous jurez qu'elle sera toujours votre a signe de ralliement ! vous le jurez.
182 - A ces causes, nous avons volontairement, et par le libre exercice de notre autorit royale, accord et accordons, fait concession et octroi nos sujets, tant pour nous que pour nos successeurs, et toujours, de la Charte constitutionnelle qui suit : Droit public des Franais.
84 - ... tait un ordre pour le Snat, qui toujours faisait plus qu'on ne dsirait de lui.
36 - La contribution foncire, la contribution personnelle et mobilire, et la contribution des portes et fentres , seront, en 1815, perues, principal et centimes additionnels, conformment aux tableaux annexs la prsente foi.
424 - Nous n'avons pas t vaincus. Deux hommes sortis de nos rangs ont trahi nos lauriers, leur pays, leur prince, leur bienfaiteur.
424 - France, prtendraient-ils commander et enchaner nos aigles, eux qui n'ont jamais pu en soutenir les regards ? Souffrirons-nous qu'ils hritent du fruit de nos glorieux travaux, qu'ils s'emparent de nos honneurs, de nos biens, qu'ils calomnient notre gloire ? Si leur rgne durait, tout serait perdu, mme le souvenir de ces immortelles journes, avec quel acharnement ils...