Rvolutions de Paris: ddies la nation et au district des Petits-Augustins, 30-44

De l'imprimerie de P. de Lormel, 1790
 

 - 

.

-

29 - Je jure de veiller avec soin sur les fidles du diocse ou de la paroisse qui m'est confie, d'tre fidle la Nation, la Loi et au Roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution dcrte par l'Assemble Nationale et accepte par le Roi.
100 - Oui, si la vie et la mort de Socrate sont d'un sage, la vie et la mort de Jsus sont d'un Dieu.
27 - J'aurais bien aussi des pertes compter, si, au milieu des plus grands intrts de l'État, je m'arrtais des calculs personnels ; mais je trouve une compensation qui me suffit, une compensation pleine et entire dans l'accroissement du bonheur de la nation, et c'est du fond de mon cur que j'exprime ici ce sentiment.
50 - Au surplus, l'Assemble nationale dclare qu'elle n'a entendu rien innover dans aucune des branches du commerce, soit direct, soit indirect, de la France avec ses colonies; met les colons et leurs proprits sous la sauve-garde spciale de la nation ; dclare criminel envers la nation quiconque travaillerait exciter des soulvements contre eux.
55 - je jure de remplir mes fonctions avec exactitude, d'tre fidle la Nation, la Loi et au Roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution dcrte par l'Assemble Nationale et sanctionne...
28 - Ne professons tous, compter de ce jour, ne professons tous, je vous en donne l'exemple, qu'une seule opinion , qu'un seul intrt , qu'une seule volont , l'attachement la Constitution nouvelle, et le dsir ardent de la paix, du bonheur et de la prosprit...
35 - Les personnes dtenues pour cause de dmence, seront, pendant l'espace de trois mois, compter du jour de la publication du prsent dcret , la diligence...
27 - ... au nouvel ordre de choses que les circonstances ont amen. Je l'habituerai ds ses premiers ans tre heureux du bonheur des...
289 - L'assemble nationale, aprs avoir entendu le rapport qui lui a t fait par son comit de liquidation ; de deux tats en date du 20...
45 - ... livres, manuscrits, mdailles et du mobilier le plus prcieux de la maison en prsence de tous les religieux, la charge et garde desquels ils laisseront lesdits objets...