صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني
[graphic][subsumed][subsumed][subsumed]

ABRÉVIATIONS.

Le Recueil des historiens des Gaules, par D. Bouquet et les Bénédictins, 18 vol. in-fol., est indiqué après la date de la pièce par les initiales Histo; le chiffre romain indique le tome, et le chiffre arabe la page.

La collection in-fol. des ordonnances de la troisième race, par Laurière, Secousse, Vilevault, Brequigny et Pastoret, est désignée sous les initiales C. L. (Collection du Louvre); le chiffre romain désigne le volume, et le chiffre arabe la

page. Baluze est cité en toutes lettres, avec le tome et la page des deux éditions, ainsi

que les autres collections académiques ou savantes dans lesquelles on a puisé.

Les notes signées L. ou Laur., sont de Laurière, premier éditeur de la Collection dite du Louvre ; Sec., de Secousse; Past., de M. de Pastoret.

Bien que ce Recueil soit originairement l'æuvre de la collaboration commune des trois personnes indiquées sur le titre, il a néanmoins paru convenable d'annoncer au public la part que chacun d'eux y avait prise plus spécialement, en indiquant par leurs initiales celles des notes qui leur appartiennent, et dont ils gardent la responsabilité.

Celles signées Is. sont de M. Isambert ;
Celles non signées, ou signées Deo., de M. Decrusy;
Celles signées J., de M. Jourdan.

On a suppléé par des dissertations, (v. préface des 2o, 3o et subsequentes livraisons) aux monumens législatifs de toute espèce, qui appartiennent aux Nations qui ont habité la France, depuis l'an 600, avant l'ère vulgaire, jusqu'à l'avénement de Philippe de Valois en 1328, époque depuis laquelle les registres publics nous ont été conservés presque sans interrruption. V. préface de la première livraison.

IMPRIMERIE DE E. POCHARD, RUE DU POT-DE-F ?, No 14, F.

3.-G.

DES

ANCIENNES LOIS FRANÇAISES,

Depuis l'an 420 jusqu'à la révolution de 1789;

CONTENANT LA NOTICE OU LE TEXTE DES PRINCIPAUX MONUMENS DES
MÉROVINGIENS,

DES CARLOVINGIENS ET DES CAPÉTIENS,

Qui ne sont pas abrogés, ou qui peuvent servir, soit à l'interprétation, soit à

l'histoire du Droit public et privé,

Avec notes de Concordance, Table des matières, et Dissertation

sur la constitution de la monarchie à la mort de Clovis.

PAR MM.

ISAMBERT, Avocat aux Conseils du Roi et à la Cour de cassation;
DECRUSY, Avocat à la Cour royale de Paris;
JOURDAN, Docteur en Droit, Avocat à la même Cour.

« Voulons et Ordonnons qu'en chacune Chambre de nos Cours de
« Parlement, et semblablement ez Auditoires de nos Baillis et
« Senéchaux
y ait un livre des Ordonnances, afin

que
« difficulté y survenait, on ait promptement recours à icellos, »
(Art.79 de l'Ordonn. de LOUIS XII, mars 1498, Ire de Blois.)

aucune

[blocks in formation]

PARIS,
BELIN-LEPRIEUR, LIBRAIRE-ÉDITEUR , QUAI DES AUGUSTINS, N° 55;
Chez

VERDIÈRE, LIBRAIRE, QUAI DES AUGUSTINS, N° 25.

JANVIER 1824.

« السابقةمتابعة »