Google YouTube Gmail Drive »
 
" Rpubliques , c'eft la petitefl des diftrifts, les Magiftratures populaires ne ruffiflent pas ordinairement conduire une tendue de Pays fort confidrable ; pour bien faire il ne leur faut qu'une ville , ou quelques villages de dpendance ,... "
ptie. Comprenant Gnes & la Corse, Venise & Malthe, & la Suisse - 6
Jean Franois de La Croix - 1771
-

Considrations sur le gouvernement ancien et prsent de la France

Ren Louis d' Argenson - 1764 - : 244
...travail. Ce qui perfectionne encore l'intrieur des Rpubliques , c'eft la petitefl des diftrifts, les Magiftratures populaires ne ruffiflent pas ordinairement...ou quelques villages de dpendance , & quand leur diflrift s'tend E4 davantage , ils en ngligent les extrmit^ ils favorifent ce qui efl plus...
-

Considrations sur le gouvernement ancien et prsent de la France

Ren-Louis de Voyer Argenson (marquis d') - 1764 - : 328
...perfectionne epcore l'intrieur, des -Rpubliques ,_c'efl: la petitefle des diflricls^ fjes Magiftr^tures populaires ne ruffiflent pas .ordinairement, ...-Pays fort .confidrable ; pour ; bien faire il ne kur faut qu'une ville, -ou quelques villages .de dpendance, & quand leur diftrift s'tend 4 ...
-

Considrations sur le gouvernement ancien et prsent de la France

Ren-Louis de Voyer Argenson (marquis d') - 1765 - : 312
...travail. Ce qui perfectionne encore l'intrieur des Rpubliques, c'eft la petitefle des diftrifts, les Magiftratures populaires ne ruffiflent pas ordinairement...bien faire il ne leur faut qu'une ville , ou quelques vilhges de dpendance, Se quand leur diftrift s'tend 4 davantage , ils en ngligent les extrmits,...
-

Considrations sur le gouvernement ancien et prsent de la France

Ren-Louis de Voyer Argenson (marquis d') - 1765 - : 272
...populaires ne rufliffent pas ortlinairement conduire une tendue de Pays fort coniidmblc ; pour bien faire il ne leur faut qu'une ville , ou quelques villages de dpendance , & quand leur diftric* s'tend davantage , ils en ngligent les extrmits J ils fvorifent ce qui efl plus...
-

Anecdotes des rpubliques, auxquelles on a joint la Savoye, la Hongrie, et ...

Jean Franois de La Croix - 1771
...travail. Ce qui perfectionne encore l'intrieur des rpubliques , c'eft la petitefle des diftrcrts. Les magiftratures populaires ne ruffiflent pas ordinairement...tendue de pays fort confidrable. Pour bien faire, ^jl ne leur faut qu'une ville, ou quelques villages de dpendance ; & , quand leur diftricr. s'tend...
-




  1. PDF