Rvolutions de Paris, publ. par le sieur [L.M.] Prudhomme, 17

 

 - 

.

-

440 - pour discrditer les dfenseurs du peuple? Ceux-l sont-ils des conspirateurs , qui ont sem la discorde Marseille et Bordeaux , et ont eu l'art d'y former deux partis ? Le but de toute la conduite des accuss a toujours t la perte de la rpublique.
167 - de leurs -armes fur le territoire franais, ou contre nos forces de terre ou de mer , foit branler la fidlit' des officiers, foldats & des autres citoyens envers la nation franoife, feront
7 - libre de vouloir & de faire , d'aprs cette maxime : ne fais pas un autre , ce que tu ne veux pas qu'il te
399 - troubler la tranquillit intrieure de l'tat , exciter la guerre civile . en armant les citoyens les uns contre les autres
197 - cet gard que lors des jours qui ont prcd la fuite 'de Louis , le bruit couroit depuis quelques jours qu'il devoit partir ^ qu'il en fit part Lafayette, en lui recommandant de prendre cet gard les
380 - fera la privation du droit de citoyen pendant quatre ans, & une amende gale au quart du revenu de chaque condamn , pendant une anne , pour les fonctionnaires
167 - dlivr un reu ; comment avez-vous pu dployer contre eux l'infernal drapeau rouge ? Le tmoin. Le confeil ne s'eft dcid que parce que depuis le matin que l'on avoit t inftruit que deux hommes
349 - allumer la guerre civile en armant les citoyens les uns contre les autres, contre l'exercice de
412 - Guadet prvoit le cas o le tratre auroit subi la peine due son crime , & auffi-tt il cherche s'emparer de la force publique, en demandant que dans le cas o ce commandant-gnral n'existeroit plus, la
400 - autres lieux , tendantes troubler l'tat par une guerre civile , en armant les citoyens les uns contre