Google YouTube Gmail Drive »
 
" .que l'on s'tait trop moqu du confesseur du feu roi quand M. le comte de Toulouse tait arriv au monde, et qu'il ne voulait pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien rpondre un semblable motif, et, aprs avoir puis tout ce... "
Histoire de la chute des Jsuites au XVIIIe sicle, 1750-1782 - 28
Alexis de Saint-Priest - 1846 - : 424
-

Histoire religieuse: politique et littraire de la Compagnie de Jsus, 5

Jacques Crtineau-Joly - 1845
...confesseur du feu Roi quand M. le comte de Toulouse tait arriv au monde, et qu'il ne voulait pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien...que le dsir que j'avais de remplir mes devoirs put ne faire trouver de plus propre le persuader de n'couter que la religion et non l'intrigue,...
-

Les Jesuites depuis leur origine jusqu' nos jours: histoire, types, moeurs ...

Arnould (M., Auguste Jean Franois) - 1846
...du confesseur du feu roi quand M. le comte de Toulouse tait arriv au monde, et qu'il ne voulait pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien...l'intrigue, je ne le vis plus. L'abominable 5 janvier 1757 (l'attentat de Damiens) arriva, et fut suivi des mmes intrigues de l'anne d'avant. Le roi fit tout...
-

Histoire religieuse, politique et littraire de la Compagnie de Jsus ...

1851
...confesseur du feu Roi quand M. le comte de Toulouse tait arriv au monde, et qu'il ne voulait pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien...devoirs put me faire trouver de plus propre le l'crsuader de n'couter que la Religion et non l'intrigue, je ne le vis plus. L'abominable 5 janvier...
-

Dmonstrations vangliques, tr., reproduites intgralement ..., 19

Dmonstrations - 1862
... monde, et qu'il ne voulait pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien rpondre a n un semblable motif, et aprs avoir puis tout ce que le dsir que j'avais de remplir caos devoirs put me faire trouver do plus ,< propre le persuader de n'couter que la religion...
-

Madame de Pompadour et la cour de Louis XV au milieu du dix-huitime sicle ...

Émile Campardon, F. Ch Joullain - 1867 - : 515
...du confesseur du Roi quand M. le comte de Toulouse toit venu au monde, et qu'il ne vouloit pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien...et, aprs avoir puis tout ce que le dsir que j'avois de remplir mes devoirs put me faire trouver de plus propre h le persuader de n'couter que...
-

Madame de Pompadour et la cour de Louis XV au milieu du XVIIIe sicle ...

Émile CAMPARDON - 1867 - : 515
...du confesseur du Roi quand M. le comte de Toulouse toit venu au monde, et qu'il ne vouloit pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien...et, aprs avoir puis tout ce que le dsir que j'avois de remplir mes devoirs put me faire trouver de plus propre le persuader de n'couter que...
-

Revue des questions historiques, 4

Gaston Louis Emmanuel Du Fresne marquis de Beaucourt, Paul Allard, Jean Guiraud - 1868
...engagements qu'il m'avait fait prendre, la diffrence que l'intrigue avait mise dans sa faon dpenser... Aprs avoir puis tout ce que le dsir que j'avais...n'couter que la religion et non l'intrigue, je ne le vis plus1. Le duc de Luynes a beau nous dire que Mme de Pompadour paraissait de Ires-bonne foi2,...
-

La France sous Louis XV (1715-1774)

Alphonse Jobez - 1869
...moqu du confesseur du feu roi quand M. le comte de Toulouse tait arriv au monde, qu'il ne voulait pas qu'il lui en arrivt autant. Je n'eus rien ...j'avais de remplir mes devoirs put me faire trouver de propre le persuader de n'couter que la religion et non l'intrigue, je ne le vis plus. L'abominable...
-

La France sous Louis XV (1715-1774): Madame de Pompadour de 1757 1763

Alphonse Jobez - 1869
...aprs avoir puis tout ce que le dsir que j'avais de remplir mes devoirs put me faire trouver de propre le persuader de n'couter que la religion et non l'intrigue, je ne le vis plus, l/nbominable 5 janvier 1757 arriva et fut suivi des mmes intrigues de l'anne d'avant. Le roi fit...
-

Voltaire et la socit au XVIIIe sicle

Gustave Desnoiresterres - 1873
...plus heureux, et semble ne la citer que sur la lettre du pole Thiriot, du 15 dcembre 1759. n'eus rien rpondre un semblable motif, et...que la religion et non l'intrigue, je ne le vis plus '. Quant Voltaire que le chapeau lie tentait gure. c'est croire, il se serait content d'une...
-




  1. PDF