De la manire d'enseigner et d'tudier les belles-lettres, par rapport l'esprit et au coeur, 1

De l'Imprimerie strotype de Mame, frres, 1810
 

 - 

.

-

383 - Paul ne peut en rien tre altr ou branl: que toute personne soit soumise aux puissances suprieures; car il n'ya point de puissance qui ne vienne de dieu, et c'est lui qui ordonne celles qui sont sur la terre; celui donc qui s'oppose aux puissances rsiste l'ordre de dieu.
298 - C'est d'un scrupule vain s'alarmer sottement, Et vouloir aux lecteurs plaire sans agrment. Bientt ils dfendront de peindre la Prudence, De donner Thmis ni bandeau ni balance, 1.
248 - ... c'est l'usage que nous en faisons pour signifier nos penses, et cette invention merveilleuse de composer de vingt-cinq ou trente sons cette infinie varit de mots, qui, n'ayant rien de semblable en eux-mmes ce qui se passe dans notre esprit, ne laissent pas d'en dcouvrir aux autres tout le secret, et de faire entendre ceux qui n'y peuvent pntrer, tout ce que nous concevons, et tous les divers mouvements de notre me.
343 - ... dire noblement : ainsi, par exemple, bien que dans les endroits les plus sublimes elle nomme sans s'avilir un mouton , une chvre , une brebis , elle ne sauroit , sans se diffamer , dans un style un peu lev , nommer un veau , une truie, un cochon.
356 - II a peur que ce dieu dans cet affreux sjour D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour , Et par le centre ouvert de la terre branle Ne fasse voir du Styx la rive dsole; Ne dcouvre aux vivants cet empire odieux, Abhorr des mortels, et craint mme des dienx.
193 - ... considrable de mots dont on sente bien la force, et dont on soit en tat de faire une juste application. Or tout cela ne se peut faire qu'en expliquant les auteurs, qui sont comme un dictionnaire vivant et une grammaire parlante, o l'on apprend par l'exprience mme la force et le vritable usage des mots, des phrases et des rgles de la syntaxe.
165 - Grand dieu, chasse la nuit qui nous couvre les yeux, Et combats contre nous la clart des cieux.
341 - Lors, dit -il, que des crivains ont t admirs durant un fort grand nombre de sicles, et n'ont t mpriss que par quelques gens de got bizarre , car il se trouve toujours des gots dpravs ; alors...
24 - ... d'autres temps , et opposer au torrent des fausses maximes et des mauvais exemples qui entranent presque tout le monde, les maximes et les exemples des grands hommes de l'antiquit , dont les auteurs qu'ils ont entre les mains, leur parlent.