Portraits contemporains, 4

Calmann Lvy, 1882
0
Google ʡ .
 

 - 

.

-

461 - SON ge chappait l'enfance ; Riante comme l'innocence, Elle avait les traits de l'Amour. Quelques mois, quelques jours encore, Dans ce cur pur et sans dtour Le sentiment allait clore. Mais le ciel avait au trpas Condamn ses jeunes appas. Au ciel elle a rendu sa vie, Et doucement s'est endormie Sans murmurer contre ses lois. Ainsi le sourire s'efface, Ainsi meurt, sans laisser de trace, Le chant d'un oiseau dans les bois.
97 - Le commerce et les finances sortaient d'une crise pouvantable; le sol entier, restitu des mains industrielles, allait tre fcond. Un gouvernement, compos de bourgeois nos gaux, rgissait la rpublique avec modration; les meilleurs taient appels leur succder. Toutes les voix taient libres La France, au comble de la puissance, tait matresse de tout le sol qui s'tend du Rhin aux Pyrnes, de la mer aux Alpes. La Hollande, l'Espagne, allaient unir leurs vaisseaux...
109 - ... en destine une. Examinant srieusement la chose, nous nous sommes dit qu'il n'y avait plus de Bastille prendre, plus de trois ordres confondre, plus de nuit du 4 aot faire, plus rien qu'une charte excuter avec franchise, et des ministres renverser en vertu de cette charte.
415 - Avant de mourir, je vais protester contre cette invention de la faiblesse et de la vulgarit, et prier mes lecteurs de s'attacher dtruire mes observations et mes raisonnements plutt que d'accuser mes maladies.
185 - ... au systme moral; mais elle est si bien un mal rel par elle-mme, qu'elle est contraire l'ordre de la nature, qu'elle annonce une altration de cet ordre, et souvent son entire destruction dans les tres organiss. Si la douleur n'tait point un mal, elle ne le serait pas plus pour les autres que pour nous-mmes ; nous devrions la compter pour rien dans eux comme dans nous; pourquoi donc cette tendre humanit qui caractrise les plus grands des stociens, bien mieux peut-tre...
110 - La question est donc uniquement dans les choses. Elle pourrait tre un jour dans les personnes, mais par la faute de ces dernires. Le systme est indiffrent pour les personnes; mais, si elles n'taient pas indiffrentes pour le systme, si elles le hassaient, l'attaquaient, alors la question deviendrait question de choses et de personnes la fois. Mais ce seraient les personnes qui l'auraient pose elles-mmes.
109 - ... et elle plaa sur un trne tout fait une famille qui avait la foi nouvelle. L'Angleterre fut si peu rvolutionnaire cette poque, que, respectant, autant qu'il se pouvait, le droit antique, elle choisit la famille la plus proche parente du prince dchu. Tout ceci visait de prs la prophtie.
97 - Bonaparte, et une foule d'autres encore, s'avanaient ensemble. On pesait leurs mrites divers, mais aucun il encore, si perant qu'il pt tre, ne voyait dans cette gnration de hros les malheureux ou les coupables; aucun il ne voyait celui qui allait expirer la fleur de l'ge, atteint d'un mal inconnu, celui qui mourrait sous le poignard musulman, ou sous le feu ennemi, celui qui opprimerait la libert, celui qui trahirait sa patrie : tous paraissaient grands, purs, heureux,...
350 - Oui, mais j'ai mes raisons qui bornent mon sommeil.' Je me vois , Ladislas , au dclin de ma vie ; Et sachant que la mort l'aura bientt ravie , Je drobe au sommeil, image de la mort, Ce que je puis du temps qu'elle laisse mon sort. Prs du terme fatal prescrit par la nature, Et qui me fait du pied toucher ma spulture, De ces derniers instants dont il presse le cours , Ce que j'te mes nuits , je l'ajoute mes jours. Sur mon couchant enfin , ma dbile paupire Me mnage avec soin...
242 - Comme on l'a souvent remarqu, toute passion vritable a besoin d'un confident intime : j'en avais un qui, presque chaque soir, je rendais compte 'de mes acquisitions et de mes dcouvertes de la journe. Dans le choix toujours si dlicat d'une amiti littraire, mon cur et ma raison s'taient heureusement trouvs d'accord pour m'attacher l'un des hommes les plus aimables et les plus dignes d'une haute estime. Il me pardonnera, je l'espre, de placer son nom dans ces pages, et de...