uvres de Mr. Turgot, Ministre d'État: prcdes de Mmoires et de notes sur sa vie, son administration, et ses ouvrages, 3

De l'Imprimerie de Delance., 1808
 

 - 

.

-

338 - d'assurer d'un ct au vendeur un prix capable d'encourager la production , de l'autre au consommateur la meilleure marchandise au plus bas prix ; ce n'est pas que dans des cas particuliers, il ne puisse y avoir un marchand fripon et un consommateur dupe ; mais le consommateur tromp s'instruira , et cessera de s'adresser au marchand fripon ; celuici sera
238 - trangers aux vritables causes du libertinage, qu'il falloit le combattre ? Ce que j'ai dit du libertinage, est vrai de la pauvret. Le pauvre a des droits incontestables sur l'abondance du riche ; l'humanit, la religion nous font galement un devoir de soulager nos semblables dans le malheur: c'est pour accomplir ces devoirs indispensables, que tant
255 - la longue, tous les fonds et toutes les proprits particulires, il faut bien q'on puisse la fin les dtruire. Si tous les hommes qui ont vcu avoient eu un tombeau, il auroit bien fallu, pour trouver des terres cultiver , renverser ces monumens striles , et remuer les cendres des morts pour nourrir les vivans. VALEURS ET MONNOIES. A la suite des articles de
237 - en gnral par rapport au bien public, ou plutt d'en montrer les inconvniens : puissent les considrations suivantes concourir avec l'esprit philosophique du sicle, dgoter des fondations nouvelles , et dtruire un reste de respect superstitieux pour les anciennes ! i. Un fondateur est un homme qui veut terniser l'effet de ses volonts : or quand on lui
110 - existence ; c'est le fondement mme de ces rapports, suppos commun au moi, l'objet vu et l'objet simplement distant, sur lequel tombe vritablement et le nom d'existence et notre affirmation, lorsque nous disons qu'une chose existe. Ce fondement n'est ni ne peut tre connu immdiatement , et ne nous est indiqu que par les rapports
239 - c'est pour accomplir ces devoirs indispensables, que tant d'tablissemens de charit ont t levs dans le monde chrtien pour soulager des besoins de toute espce ; que des pauvres sans nombre sont rassembls dans des hpitaux, nourris la porte des couvens par des distributions journalires. Qu'est-il arriv
328 - plus habiles ngocians de Hollande et d'Angleterre, dans la lecture des auteurs les plus estims de ces deux nations, dans l'observation attentive des causes de leur tonnante prosprit, s'toit fait des principes qui parurent nouveaux quelques-uns des Magistrats qui composoient le Bureau du commerce. M. de Gournay pensoit que tout homme qui travaille mrite la reconnoissance du public.
235 - sont jamais aussi utiles, que la gne qu'elles supposent est nuisible ; et que bien loin d'tre la preuve de l'tat florissant du commerce, elles ne peuvent exister au contraire que dans des Etats o le commerce est gn, surcharg de droits, et par consquent mdiocre. FONDATION sf ( Politique et Droit
340 - fripons, les autoriser l'tre, et avilir toute la partie laborieuse de la nation. Quant au second objet du Gouvernement, qui consiste procurer la nation la plus grande masse possible de richesses , n'est - il pas vident que l'Etat n'ayant de richesses relles que les produits annuels de ses terres et de
335 - de certains abus, lorsque ces abus ne peuvent tre corrigs que par une autorit dont l'exercice le plus avantageux au peuple excite toujours sa dfiance. Il savoit enfin que depuis un sicle toutes les personnes claires, soit en Hollande, soit en Angleterre, regardoient ces abus comme des restes de la barbarie gothique et de la