Histoire critique de l'Inquisition d'Espagne,: dupuis l'epoque de son etablissement par Fedinand V, Jusqu'au regne de Ferdinand VII;. tire des pieces originales des archives du Conseil de la Supreme, et de celles des tribunaux subalternes du Saint-office, 2

Treuttel et Wrz, 1818
 

 - 

.

-

42 - ... trompette ; elles venaient toutes baiser le bouc au fondement, et faisaient ensuite un repas avec du pain , du vin et du fromage. Lorsque le festin tait fini , chaque sorcire chevauchait avec son voisin , mtamorphos en bouc , et aprs s'tre frott le corps avec...
2 - Jsus-Christ n'est pas dans l'hostie consacre ; qu'il n'est point permis de prier les saints, ni d'exposer des images dans les glises; qu'il n'ya point de purgatoire, et qu'il est inutile de prier pour les morts' ; que la foi et le baptme suffisent pour tre sauv, et que les bonnes uvres ne sont point...
41 - Les juges l'ayant promis , ces deux enfants dclarrent qu'en voyant l'il gauche d'une personne elles pourraient dire si elle tait sorcire ou non ; elles indiqurent l'endroit o l'on devait trouver un grand nombre de ces femmes, et o elles tenaient leurs assembles. Le conseil chargea un commissaire de se transporter sur les lieux avec ces deux enfants, escorts de cinquante cavaliers.
430 - Mdina avec la mme qualit: il fut enfin nomm prdicateur de Philippe II. Ce prince lui faisait l'honneur de le consulter dans les affaires pineuses, et partageait souvent son opinion. Il le chargea bientt d'accompagner le duc d'Ossonne dans son ambassade la cour de Lisbonne. Castillo fut un de ceux qui eurent le plus de part la rsolution que prit le cardinal roi, Don Henri, d'appeler aprs lui Philippe II la couronne de Portugal. On le fit ensuite prcepteur de l'infant Don...
108 - Cord_pue , o il serait prpar un chafaud pour la crmonie de son auto-da-f, sur lequel elle entendrait la lecture de son jugement et de ses motifs, et le sermon d'usage ; tre enferme ensuite dans un couvent de religieuses de l'ordre de S. Franois, hors de la ville; y passer le reste de ses jours, sans voile et prive du droit de voter et de paratre dans les assembles 'de, sa communaut ; manger tous les vendredis dans le rfectoire, au rang des religieuses en pnitence;...
69 - XXIV. Torralba subit la question , qu'il ne mritait point comme hrtique obstin , car il ne l'tait pas ; mais seulement comme un fou, qu'il fallait avertir de son tat. En effet, outre l'absurdit des prodiges qu'il assurait avoir vus ou oprs , il se contredit plusieurs fois , dans huit dclarations qu'on obtint de lui ; ce qui arrive toujours ceux qui mentent beaucoup dans des circonstances et des poques diffrentes. XXV, Torralba n'avait jamais vari jusqu' ce jour sur...
44 - Le commissaire lui demanda pourquoi elle n'avait pas vol assez loin pour chapper ceux qui la cherchaient ; quoi elle rpondit que son matre n'avait voulu la transporter qu' la distance de trois lieues , et qu'il l'avait laisse dans le champ o les bergers l'avaient rencontre (i).
159 - C'est en vain que Pie IV leva la voix en faveur du respectable prlat et voqua la cause devant son propre tribunal. Le roi, par orgueil et par politique...
216 - Vibero ; il descendait d'anctres juifs par son pre et sa mre. On l'accusa de professer l'hrsie luthrienne ; d'avoir dogmatis hautement dans le conventicule luthrien de Valladolid, et entretenu des correspondances avec celui de Sville. Cazalla nia tous les faits qui lui taient imputs , dans plusieurs dclarations qu'il confirma par son serment et dans d'autres qu'il prsenta lorsque la publication des preuves eut lieu. On dcrta la question : le chanoine de Salamanque fut...
149 - disait-il, en ma qualit de pre et par l'obissance qu'il me doit, de travailler soigneusement ce que les hrtiques soient poursuivis et chtis avec tout l'clat et la svrit que mrite leur crime, sans permettre d'excepter aucun coupable et sans gard pour les prires, le rang et la qua