Notice du Muse imperial de Versailles: Premier tage

C. de Mourgues Frres, 1860
 

 - 

.

-

33 - Les puissances allies ayant proclam que l'empereur Napolon tait le seul obstacle au rtablissement de la paix en Europe, l'empereur Napolon, fidle son serment, dclare qu'il renonce, pour lui et ses hritiers, aux trnes de France et d'Italie, et qu'il n'est aucun sacrifice personnel, mme celui de la vie, qu'il ne soit prt faire l'intrt de la France.
33 - Napolon, fidle son serment, dclare qu'il est prt descendre du trne, quitter la France et mme la vie pour le bien de la patrie, insparable des droits de son fils, de ceux de la rgence de l'impratrice, et du maintien des lois de l'empire.
34 - Soldats de ma vieille garde, dit-il , je vous fais mes adieux. Depuis vingt ans , je vous ai trouvs constamment sur le chemin de l'honneur et de la gloire. Dans ces derniers temps, comme dans ceux de notre prosprit, vous n'avez cess d'tre des modles de bravoure et de fidlit. Avec des hommes tels que vous, notre cause n'tait pas perdue; mais la guerre tait inter...
85 - Arrte que tous les membres de cette assemble prteront, l'instant, serment solennel de ne jamais se sparer, et de se rassembler partout o les circonstances l'exigeront, jusqu' ce que la constitution du royaume soit tablie et affermie sur des fondements solides...
83 - Mes compagnons , Dieu est pour nous; voici ses ennemis et les ntres, voici votre roi, donnons eux. Si vos cornettes vous manquent , ralliez-vous mon panache blanc ; vous le trouverez au chemin de la victoire et de l'honneur
83 - C'est grand'piti quand le valet chasse le matre. Au reste, mon me est Dieu. mon cur est mon roi , et mon corps est entre les mains des mchants : qu'on en fasse ce que l'on voudra. Le mpris de la vertu crasoit l'orgueil de l'ambition. Mathieu Mol, pendant les troubles de la Fronde, rpondoit des menaces : Six pieds de terre fe ront toujours raison du plus grand homme du
362 - ... combat Pendant qu'avec un air assur il s'avance pour recevoir la parole de ces braves gens, ceux-ci, toujours en garde, craignent la surprise de quelque nouvelle attaque ; leur effroyable dcharge met les ntres en furie; on ne voit plus que carnage; le sang enivre le soldat, jusqu' ce que le grand prince, qui ne put voir gorger ces lions comme de timides brebis, calma les courages mus et joignit au plaisir de vaincre celui de pardonner.
130 - ... table, dans le grand appartement, depuis un des salons du bout de la grande galerie jusque vers la tribune de la chapelle. D'abord, il y...
28 - L'attaque avance, la mousqueterie s'engage. Le viceroi, qui formait notre gauche, attaque et prend le village de Borodino que l'ennemi ne pouvait dfendre, ce village tant sur la rive gauche de la Kologha.
14 - ... perte de son aigle, et que si vous vous en tiez aperus vous vous seriez prcipits pour la reprendre, ou vous auriez pri sur le champ de bataille ; car un soldat qui a perdu son drapeau a tout perdu?