uvres compltes de Voltaire: Mlanges. 1879-1880

Garnier frres, 1880
 

 - 

.

-

3 - Le pass n'est pour nous qu'un triste souvenir; Le prsent est affreux, s'il n'est point d'avenir, Si la nuit du tombeau dtruit l'tre qui pense. Un jour tout sera bien, voil notre esprance : Tout est bien aujourd'hui, voil l'illusion.
349 - Cent jardins sont au-dessous de mon jardin. Le grand miroir du lac les baigne. Je vois toute la Savoie au del de cette petite mer, et, par del la Savoie, les Alpes qui s'lvent en amphithtre et sur lesquelles les rayons du soleil forment mille accidents de lumire. M. des Alleurs n'avait pas une plus belle vue Constantinople.
59 - Les bons auteurs n'ont de l'esprit qu'autant qu'il en faut, ne le recherchent jamais, pensent avec bon sens, et s'expriment avec clart.
98 - Rassasi de gloire, et dsabus des vaines grandeurs, vous vivez libre au sein de l'abondance; bien sr de votre immortalit, vous philosophez paisiblement sur la nature de l'me; et si le corps ou le cur souffre, vous avez Tronchin pour mdecin et pour ami : vous ne trouvez pourtant que mal sur la...
59 - Je ne suis , mademoiselle , qu'un vieux malade , et il faut que mon tat soit bien douloureux, puisque je n'ai pu rpondre plus tt la lettre dont vous m'honorez, et que je ne vous envoie que de la prose pour vos jolis vers. Vous me demandez des conseils , il ne vous en faut point d'autres que votre got ; l'tude que vous avez faite de la langue italienne doit encore fortifier ce got avec lequel vous tes ne, et que personne ne peut donner. Le Tasse...
333 - La nice de Voltaire est mourir de rire. C'est une petite grosse femme, toute ronde, d'environ cinquante ans, femme comme on ne l'est point, laide et bonne, menteuse sans le vouloir et sans mchancet, n'ayant pas d'esprit et en paraissant avoir, criant, dcidant, politiquant, versifiant, raisonnant, draisonnant et tout cela sans trop de...
199 - ... qui croient, avoir mesur la terre , et de ceux qui passent pour des hommes profonds, parce qu'ils ont dit qu'on fait des anguilles avec de la pte aigre. On plaint ce pauvre genre humain qui s'gorge dans notre continent propos de quelques arpens de glace en Canada.
90 - Est-il une fin plus triste que celle d'un mourant qu'on accable de soins inutiles, qu'un notaire et des hritiers ne laissent pas respirer, que les mdecins assassinent dans son lit leur aise , et qui des prtres barbares font avec art savourer la...
401 - Est-ce nous nous plaindre, lorsqu'ils nous associent dans leurs injures avec des hommes que nous ne vaudrons jamais? Que faire donc? Ce qui convient des gens de courage : mpriser nos ennemis, les poursuivre, et profiter, comme nous avons fait, de l'imbcillit de nos censeurs. Faut-il que, pour deux misrables brochures, nous oubliions ce que nous nous devons nous-mmes et au public?
116 - Si vous en savez la confirmation, achevez mes plaisirs. Vous avez bien raison de dtester le style d'un polisson * qui veut faire le plaisant, et parler en homme de cour des princes et des femmes dont il n'a jamais vu l'antichambre. Il ya encore une raison de mpriser son livre, c'est que d'un bout l'autre il contient un tissu de mensonges., ou de contes trans dans les rues. Il est trs bien la Bastille pour quelques impostures punissables ; notre chre Marie-Thrse y est pour quelque...