Google YouTube Gmail Drive »
 
" Mes arrire-neveux me devront cet ombrage : Eh bien! dfendez-vous au sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui ? Cela mme est un fruit que je gote aujourd'hui : 25 J'en puis jouir demain, et quelques jours encore; Je puis enfin compter... "
Les souvenirs prophtiques d'une sibylle: sur les causes secrtes de son ... - 26
Marie-Anne Adlade Lenormand - 1814 - : 596
-

Bibliothque portative des crivains franois, ou choix ..., 3 3-4

Franois Moysant - 1803
...vous puisse assurer d'Un second seulement ? Mes arrirerneveux me devront cet ombrage; H bien ! dfendez-vous au sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui ? -Cela mme est un fruit queje gote aujourd'hui ; J'en puis jouir demain, et quelques jours encore : Je puis enfin compter...
-

La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine compar avec ..., 2

Jean de La Fontaine - 1803
...puisse assurer d'un second seulement? Mes arrire-neveux me devront cet ombrage (ii) : Eh bien ! dfendez-vous au Sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui ? Cela mme est un fruit que je gote aujourd'hui (ia) : J'en puis jouir demain , et quelques jours encore...
-

Thtre, et posies fugitives de Jn.-Fois. Collin d'Harleville, 3

Collin d'Harleville (M., Jean Franois) - 1805
...REPRÉSENTÉE POUR LA PREMIÈRE FOIS SUR LE THÉÂTRE LOUVOIS, LE l5 PRAIRIAL AN XI ( l8o3 ). " H bien ! dfendez-vous au sage De se donner des soins pour...Cela mme est un fruit que je gote aujourd'hui. Li FonTiisE , fable cle l'Octognaire et les tf6is jeunes hommes. CHERS AMIS, je vous dois bien,...
-

Fables, avec de nouvelles notes par m. de Lvizac. Gros

Jean de La Fontaine - 1813
...assurer d'un second seulement? Mes arrires-neveux me devront cet ombrage : H bien ! dfendee-vous au sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui...fruit que je gote aujourd'hui ; J'en puis jouir de main, et quelques jours encore; Plus d'une fois sur vos tombeaux. Le vieillard eut raison : l'un...
-

Oeuvres complettes de J. La Fontaine: prcdes d'une nouvelle ..., 2

Jean de La Fontaine - 1814
...vous puisse assurer d'un second seulement ? Mes arrire-neveux me devront cet ombrage : H bien ! dfendez-vous au sage De se donner des soins pour...Cela mme est un fruit que je gote aujourd'hui : Ten puis jouir demain, et quelques jours encore; Je puis enfin compter l'aurore Plus d'une fois sur...
-

Lyce ou cours de littrature ancienne et moderne

Jean-Franois de La Harpe - 1817
...vous puisse assurer d'un second seulement? !cs arrire-neveux me devront cet ombrage : H bien ! dfendez-vous au sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui ? Cela mme est un (mit que ¡e gote aujourd'hui. J'en puis jouir demain, et quelques jours encore ; Je puis enfin compter...
-

Mlanges de littrature et de philosophie du 18e sicle, 3

Andr Morellet - 1818 - : 1768
...en disant avec le vieillard de La Fontaine : Mes arrire-neveux me devront cet ombrage : Eh bien ! dfendez-vous au sage De se donner des soins pour...Cela mme est un fruit que je gote aujourd'hui. CONCLUSION. Il nous semble que les rflexions qu'on vient de rassemblerprouvent suffisamment que la...
-

Galerie morale et politique, 1

Louis-Philippe de Sgur - 1818
...vieillard de La Fontaine: v .. Mes arrire-neveux me devront cet ombrage. Eli bien ! defendez-vous au sage ;. De se donner des soins pour le plaisir d'autrui? Cela mme est uu fruit que je gote auiourd'hui ; J'en puis iouir demain et quelques jours encore , : Je puis...
-

Nouvelle encyclopdie potique: ou, Choix de posies dans tous ..., 12

Capelle (M., Pierre Adolphe) - 1819
...seulement plac au bout du vers. Mes arrires-neveux me devront cet ombrage. Eh bien! dfendez- vous au sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui...Cela mme est un fruit que je gote aujourd'hui, J'eu puis jouir demain , et quelques jours encore. II n'est rien de plus noble que ce sentiment. Si...
-

Prcis analytique des travaux de l'Academie des Sciences, Belles ..., 5

Acadmie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen (France) - 1821
...aurait successivement ajout ce qui pouvait en faciliter l'application ? La Fontaine a dit : , \ " Dfendez-vous au sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui ? Mais de nombreuses infirmits avertissaient notre confrre que la vie a des bornes. Ds...
-




  1. PDF