Les Jsuites et l'universit

Paulin, 1844 - 423
 

 - 

.

-

286 - Suivez la manire par o ils ont commenc : c'est en faisant tout comme s'ils croyaient, en prenant de l'eau bnite, en faisant dire des messes, etc. Naturellement mme cela vous fera croire et vous abtira.
286 - Vous voulez aller la foi, et vous n'en savez pas le chemin ; vous voulez vous gurir de l'infidlit, et vous en demandez le remde : apprenez de ceux qui ont t lis comme vous, et qui parient maintenant tout leur bien ; ce sont gens qui savent ce chemin que vous voudriez suivre, et guris d'un mal dont vous voulez gurir.
30 - Comme je cherche de lui faire connatre par les plus fortes preuves que j'en puis donner, je suis bien aise aussi de faire savoir Votre Saintet que j'ai donn les ordres ncessaires pour que les choses contenues dans mon dit du 22...
455 - ... ans. Confesser une femme! imaginez ce que c'est. Tout au fond de l'glise, une espce d'armoire, de gurite , est dresse contre le mur exprs , o ce prtre, non Mingrat, mais quelque homme de bien, je le veux, sage, pieux, comme j'en ai connu, homme pourtant et jeune, ils le sont presque tous, attend le soir aprs vpres sa jeune pnitente qu'il aime, elle le sait; l'amour ne se cache point la personne aime. Vous m'arrterez l : son caractre de prtre , son ducation ,...
28 - Nous dclarons, en consquence, que les rois et les souverains ne sont soumis aucune puissance ecclsiastique par l'ordre de Dieu dans les choses temporelles; qu'ils ne peuvent tre dposs...
28 - Dieu dans les choses temporelles; qu'ils ne peuvent tre dposs directement ni indirectement par l'autorit des chefs de l'Église; que leurs sujets ne peuvent tre dispenss de la soumission et de l'obissance qu'ils leur doivent, ou absous du serment de fidlit; et que cette doctrine, ncessaire pour la tranquillit publique, et non moins avantageuse l'Église qu' l'État, doit tre inviolablement suivie, comme conforme la parole de Dieu, la tradition des saints Pres...
14 - Jsus-Christ a spar les deux puissances, en sorte que les empereurs eussent besoin des pontifes pour la vie ternelle, et que les pontifes se servissent des lois des empereurs pour les affaires temporelles '. LA DISTINCTION DES DEUX POUVOIRS.
384 - Que votre nom soit sanctifi; Que votre rgne arrive; Que votre volont soit faite sur la terre comme au ciel ; Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour ; Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons ceux qui nous ont offenss; Et ne nous laissez pas succomber la tentation ; Mais dlivrez-nous du mal.
81 - Mais cette glise ayant t dtruite par les paens, le prcieux sang resta enseveli sous ses ruines. Ce prcieux trsor resta ignor encore bon nombre d'annes, et ne fut retrouv que par un singulier miracle. Des princes et seigneurs tant la chasse dans cette valle, aperurent un cerf blanc d'une grandeur prodigieuse, qui les conduisit l'endroit o tait le prcieux sang, fit trois tours et disparut. Les princes retournaient chez eux en rflchissant sur ce miracle,...
245 - Si l'on ajoute que l'administration du sacrement de la pnitence donne cette compagnie une seconde autorit sur toutes sortes de personnes, qui n'est pas de moindre poids que la premire; si l'on considre que par ces deux voies ils...