Oeuvres de M. Franois de Salignac de La Mothe Fnlon, 1

De L'Imprimerie de Fran-Amb. Didot, 1787
 

 - 

.

-

131 - Au reste , comme le roi se conduit bien moins par des maximes suivies que par l'impression des gens qui l'environnent , et auxquels il confie son autorit , le capital est de ne perdre aucune occasion pour l'obsder par des gens srs , qui agissent de concert avec vous pour lui faire accomplir dans leur vraie tendue ses devoirs , dont il n'a aucune ide.
255 - Trente , ne commande rien d'impossible; mais, en commandant, il nous avertit de faire ce que nous pouvons et de demander ce que nous ne pouvons pas, et il nous aide le pouvoir.
610 - Accordez tous la tolrance civile , non en approuvant tout comme indiffrent , mais en souffrant avec patience tout ce que Dieu souffre , et en tchant de ramener les hommes par une douce persuasion.
420 - Quelque fin qu'un saint pontife puisse donner cette affaire, je l'attends avec impatience , ne voulant qu'obir , ne craignant que de me tromper, et ne cherchant que la paix. J'espre qu'on verra dans mon silence, dans ma soumission sans rserve, dans mon horreur...
185 - ... qu'on est toujours en Dieu sans penser lui, et qu'il faut bien se garder de ritrer cet acte. Elle ne laisse aux chrtiens qu'une indiffrence impie et brutale entre le vice et la vertu, entre la haine ternelle de Dieu et son amour ternel, pour lequel il est de foi que chacun de nous a t cr.
132 - Votre application le toucher, l'instruire, lui ouvrir le cur, le garantir de certains piges, le soutenir quand il est branl, lui donner des vues de paix, et surtout de soulagement des peuples, de modration, d'quit, de dfiance l'gard des conseils durs et violents, d'horreur pour les actes d'autorit arbitraire...
195 - J'ai fait un ouvrage o j'explique fond tout le systme des voies intrieures, o je marque, d'une part, tout ce qui est conforme la foi et fond sur la tradition des saints, et de l'autre, tout ce qui va plus loin, et qui doit tre censur rigoureusement.
190 - ... videmment d'tre brle avec ses crits, pour une spiritualit excrable qui fait l'unique lien de notre amiti. Mais encore, comment est-ce que je m'expliquerai l-dessus ? Sera-ce librement selon mes penses, et dans un livre o je pourrai parler avec une pleine tendue ? Non, j'aurai l'air d'un homme muet et confondu : on tiendra ma plume; on me fera expliquer dans l'ouvrage d'autrui, par une...
125 - La sensibilit sur les choses qui la pourraient piquer jusqu'au vif, marque combien il s'en faut qu'elle ne soit teinte. Vous tenez encore l'estime des honntes gens, l'approbation des gens de bien, au plaisir de soutenir votre prosprit avec modration; enfin celui de paratre par votre cur au-dessus de votre place. Le moi, dont je vous ai parl si souvent (6), est encore une idole que vous n'avez pas brise.
133 - ... et d'application lui chercher de saints pasteurs ; tout cela , dis-je, vous donnera bien de l'occupation : car, quoique vous ne puissiez point parler de ces matires toute heure , vous aurez besoin de perdre bien du temps pour choisir les moments propres insinuer ces vrits. Voil l'occupation que je mets au-dessus de toutes les autres. Aprs les heures de pit, vous devez aussi, ce me semble, travailler et donner le temps ncessaire pour connatre, par des gens srs , les...