La phalange: revue de la science sociale, 3-4

Aux bureaux de la phalange, 1846
 

 - 

.

-

273 - En lui tait la vie, et la vie tait la lumire des hommes. Et la lumire luit dans les tnbres, et les tnbres ne l'ont point comprise.
269 - Je suis venu au nom de mon Pre , et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom , vous le recevrez. 44. Comment pouvez - vous croire, vous qui recherchez la gloire que vous vous donnez les uns aux autres, et qui ne recherchez point la gloire qui vient de Dieu seul?
268 - Dieu est esprit ; et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vrit.
366 - Prvoyance sociale, aprs avis des chambres de commerce et des chambres consultatives des arts et manufactures...
268 - Venez moi , vous tous qui tes chargs , et je vous soulagerai. Prenez mon joug sur vous , et apprenez de moi que je suis doux et humble de cur, et vous trouverez le repos de vos mes , car mon joug est doux, et mon fardeau lger.
268 - Mais, pour moi, j'ai un tmoignage plus grand que celui de Jean; car les uvres que mon Pre m'a donn...
268 - Mais le temps vient, et il est dj venu , que les vrais adorateurs adoreront le Pre en esprit et en vrit : car ce sont l les adorateurs que le Pre cherche.
273 - Il tait dans le monde, et le monde a t fait par lui, et le monde ne l'a point connu.
268 - Je ne puis rien faire de moi-mme : selon que j'entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volont, mais la volont de Celui qui m'a envoy.
271 - C'est vous qui tes toujours demeurs fermes avec moi dans mes tentations. 29. C'est pourquoi je vous prpare le royaume, comme mon Pre me l'a prpar ; 30. afin que vous mangiez et buviez ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trnes, pour juger les douze tribus d'Isral.