Histoire des deux concordats de la Rpublique franaise et de la Rpublique cisalpine, conclus en 1801 et 1803, 2

E. Dentu, 1869
 

 - 

.


-

26 - Je jure et promets Dieu, sur les saints Évangiles, de garder obissance et fidlit au gouvernement tabli par la constitution de la Rpublique franaise. Je promets aussi de n'avoir aucune intelligence, de n'assister aucun conseil, de n'entretenir aucune ligue, soit au dedans, soit au dehors, qui soit contraire la tranquillit publique; et si, dans mon diocse ou ailleurs, j'apprends qu'il se trame quelque chose au prjudice de l'État, je le ferai savoir au gouvernement.
211 - Rpublique ; de respecter et de faire respecter les lois du concordat et la libert des cultes ; de respecter et faire respecter l'galit des droits , la libert politique et civile , l'irrvocabilit des ventes des biens nationaux ; de ne lever aucun impt , de n'tablir aucune taxe qu'en vertu de la loi ; de maintenir l'institution de la lgion d'honneur; de gouverner dans la seule vue de l'intrt , du bonheur et de la gloire du Peuple franais (i) . Du...
58 - Tout ce qui peut contribuer au bien de la Patrie est essentiellement li mon bonheur. J'accepte le titre que vous croyez utile la gloire de la nation. Je soumets la sanction du peuple la loi de l'hrdit. J'espre que la France ne se repentira jamais des honneurs dont elle environnera ma famille. Dans tous les cas, mon esprit ne sera plus avec ma postrit, le jour o elle cesserait de mriter l'amour et la confiance de la grande nation.
27 - Sa Saintet, pour le bien de la paix et l'heureux rtablissement de la religion catholique, dclare que ni elle, ni ses successeurs, ne troubleront en aucune manire les acqureurs des biens ecclsiastiques alins, et qu'en consquence, la proprit de ces mmes biens, les droits et revenus y attachs," demeureront incommutables entre leurs mains, ou celles de leurs ayants cause.
58 - J'espre que la France ne se repentira jamais des honneurs dont elle environnera ma famille. Dans tous les cas, mon esprit ne serait plus avec ma postrit le jour o elle cesserait de mriter l'amour et la confiance de la grande nation . Le mme jour, 18 Mai, l'empereur nomma les grands officiers de la couronne.
211 - Je jure de maintenir l'intgrit du territoire de la Rpublique ; de respecter et de faire respecter les lois du concordat et la libert des cultes ; de respecter et faire respecter l'galit des droits , la libert politique et civile , l'irrvocabilit des ventes
238 - Le Premier consul de la Rpublique nommera, dans les trois mois qui suivront la publication de la bulle de Sa Saintet, aux archevchs et vchs de la circonscription nouvelle. Sa Saintet confrera l'institution canonique suivant les formes tablies par rapport la France avant le changement de gouvernement.
118 - Non pro eis autem rogo tantum, sed et pro eis, qui credituri sunt per verbum eorum in me, ut omnes unum sint, sicut tu, pater, in me et ego in te, ut et ipsi in nobis unum sint, ut credat mundus, quia tu me misisti.
216 - L'Empereur, debout , pronona d'une voix forte ces mots : Soldats , voil vos drapeaux , ces aigles vous serviront toujours de point de ralliement. Ils seront partout o votre Empereur les jugera ncessaires pour la dfense de son trne et de son peuple. Vous jurez de sacrifier votre vie pour les dfendre, et de les maintenir constamment par votre courage sur le chemin de la victoire. Vous le jurez! Nous le jurons ! rpondirent les porteurs des aigles , les dputations et les troupes...
55 - Les ennemis de notre patrie se sont eu effet effrays de sa prosprit comme de sa gloire; leurs trames se sont multiplies, et l'on et dit qu'au lieu d'une nation tout entire ils n'avaient plus combattre qu'un homme seul. C'est lui qu'ils ont voulu frapper pour la dtruire; trop assurs que...